Euroligue (H/J2) : L'ASVEL s'offre un nouveau club grec

Euroligue (H/J2) : L'ASVEL s'offre un nouveau club grec©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 10 octobre 2019 à 23h02

L'ASVEL a créé l'exploit en renversant le Panathinaikos ce jeudi pour sa deuxième rencontre d'Euroligue (79-78). Une semaine seulement après avoir battu l'Olympiacos.



Lyon ne réussit décidément pas aux Grecs ! Devant un public une nouvelle fois au rendez-vous à l'Astroballe, l'ASVEL a créé l'exploit en renversant le Panathinaikos ce jeudi pour l'emporter d'un tout petit point (79-78) et signer une deuxième victoire en deux matchs. Après l'Olympiacos la semaine dernière, c'est le champion de Grèce en titre cette fois qui a craqué sur le parquet de Lyon-Villeurbanne après avoir mené pendant une grande partie de la rencontre. Emmené par un Deshaun Thomas inspiré (22 points, 6 rebonds, 2 passes) le Pana a rapidement pris les devants et surtout le match en main. Mais l'ASVEL ne comptait pas se laisser dominer aussi facilement malgré les blessures de Théo Maledon (épaule) et Adreian Payne (malade).

Le Pana inspiré au retour des vestiaires

Les Français n'ont pas lâché l'affaire, sont revenus petit à petit et sont même passés devant au tableau d'affichage en début de deuxième quart-temps. Portés par Tonye Jekiri (15 points, 12 rebonds, 1 passe) et la précision de David Lighty (7 sur 12 aux tirs dont 3 sur 5 à trois points), les joueurs de Zvezdan Mitrovic ont posé des problèmes aux Grecs, qui ont viré en tête à la pause, sans parvenir à se défaire de leurs adversaires (46-40). Au retour des vestiaires pourtant, le Panathinaikos a montré un tout autre visage à l'image d'un Jimmer Fredette retrouvé face au panier (18 points, 4 sur 6 à trois points). La machine semblait enfin lancée et la formation d'Argyris Pedoulakis a émergé jusqu'à +13 avant d'entamer le dernier quart.

Livio Jean-Charles, le contre de la victoire

Seulement, une fois de plus, l'ASVEL n'a pas dit son dernier mot devant un public surmotivé pour réduire l'écart petit à petit au fil des minutes. Dans une fin de match sous tension, Charles Kahudi a inscrit son deuxième panier à trois points de la soirée pour égaliser avant de voir Jordan Taylor obtenir deux lancers francs à quinze secondes du buzzer. Un seul a suffi pour prendre les devants et s'appuyer sur un ultime contre de Livio Jean-Charles assurant un succès retentissant. Avec cette victoire, l'ASVEL montre une fois de plus qu'elle a bien sa place en Euroligue et se retrouve deuxième du classement derrière le CSKA Moscou avant les autres rencontres de cette deuxième journée.



 BASKET - EUROLIGUE (H) / 2EME JOURNEE
Jeudi 10 octobre 2019
CSKA Moscou - Bayern Munich : 79-68
Etoile Rouge Belgrade - Fenerbahçe : 68-56
ASVEL - Panathinaikos : 79-78
Real Madrid - Maccabi Tel Aviv : 86-85

Vendredi 11 octobre 2019
19h00 : Khimki Moscou - Baskonia Vitoria-Gasteiz
19h00 : Zenit Saint-Pétersbourg - FC Barcelone
19h30 : Anadolu Efes Istanbul - Alba Berlin
20h30 : Olympiacos - Valence
20h45 : Milan - Zalgiris Kaunas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.