Euroligue (F) : Villeneuve d'Ascq et Charleville-Mézières n'ont pas existé

Euroligue (F) : Villeneuve d'Ascq et Charleville-Mézières n'ont pas existé©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 10 janvier 2019 à 19h33

Sans surprise, Villeneuve d'Ascq a été lourdement battu chez l'ogre de l'Euroligue, Ekaterinbourg, lors de la huitième journée de la phase de poules (100-75). En fin d'après-midi, Charleville-Mézières a également subi une grosse défaite : 80-52 sur le parquet des Hongroises de Sopron.

Rien ne va plus à Villeneuve d'Ascq ! Les Nordistes ont encaissé une sixième défaite d'affilée toutes compétitions confondues ce jeudi, en Euroligue sur le parquet d'Ekaterinbourg (100-75). Actuel neuvième de LFB, l'ESBVA avait fort à faire pour tenter d'inverser la tendance. Car le club russe est un monstre européen, et est d'ailleurs le tenant du titre de l'Euroligue, qu'il a remportée quatre fois depuis 2003. Il n'y a pas eu de miracle pour les filles de Frédéric Dusart, qui ont perdu les trois premiers quarts (28-17, 32-21, 21-16) avant de relever un peu la tête en fin de match, quand la rencontre était déjà pliée (19-21). Magali Mendy a pourtant livré un match XXL (27pts à 5/8 à 3pts, 6 rebonds, 3 interceptions), mais cela n'a pas suffi face au collectif russe, où dix joueuses ont marqué au moins 5 points (14pts pour Griner et pour McBride). Au classement, Ekaterinbourg est toujours en tête de la poule A, avec huit victoires en matchs. Villeneuve d'Ascq (2v-6d) est sixième et devra cravacher lors des six derniers matchs pour espérer rallier les quarts de finale.

Les marqueuses nordistes : Bjorklund (6), Diallo (18), Jakovljevic (4), Kamba (2), Mendy (27), Bar (10), Evans (4), Gomis (2), Sy-Diop (2)

Charleville étrillé en Hongrie

Si Villeneuve d'Ascq avait fort à faire en Russie, la tâche s'annonçait un tout petit peu plus aisée pour Charleville-Mézières, qui se déplaçait en Hongrie à Sopron, troisième de la poule. Mais les Ardennaises, huitièmes du championnat de France, ont elles aussi pris une raclée, encore plus sèche que celle des Nordistes : 80-52 ! Sopron, jamais mené lors de cette partie, comptait déjà dix-sept points d'avance à la mi-temps (42-25) et les Flammes n'ont jamais été en mesure de refroidir les Hongroises de Queralt Casas (16pts, 7pds, 4rbds, 3int). L'écart a encore grandi au retour des vestiaires, pour finalement atteindre +28 en fin de match. Hailey Peters termine meilleure marqueuse des Ardennaises, avec 17 points. Suite à cette défaite, Charleville (3v-5d) occupe la sixième place de la poule B, mais n'est qu'à un succès du Top 4, qualificatif pour les quarts de finale. Cependant, c'est la réception du Dynamo Kursk, leader invaincu, qui attend les filles de Fabien Calvez la semaine prochaine.

Les marqueuses carolomacériennes : Bouderra (8), Chevaugeon (2), Hruscakova (6), Lewis (11), Peters (17), Filip (4), Paget (4)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.