Euroligue (F) : Un nouveau format et des " bulles "

Euroligue (F) : Un nouveau format et des " bulles "©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 17 septembre 2020 à 22h47

Les dirigeants de l'Euroligue féminine de basket ont décidé de changer complètement le format de l'édition 2020-21 afin de mettre en place des « bulles » pour jouer malgré la pandémie de coronavirus.

Les clubs féminins de l'Euroligue étaient habitués aux deux poules de huit équipes, dont les quatre premières se qualifiaient pour les quarts de finale. Mais cette saison, le changement sera total ! Les dirigeants de la plus grande compétition féminine européenne ont en effet annoncé ce jeudi un changement de formule en raison de la pandémie de coronavirus. En effet, les rencontres vont se dérouler dans des « bulles », et c'est pourquoi il y a aura cette saison quatre poules de quatre et non pas deux poules de huit. Chaque équipe jouera ses trois premiers matchs de poule dans une « bulle » du 29 novembre au 5 décembre, et les trois suivants dans une autre « bulle » du 17 au 23 janvier 2021. Les deux premiers seront qualifiés pour les quarts de finale, et cette saison, il n'y aura pas de club reversé en Eurocoupe, en raison des contraintes de calendrier. Les quatre quarts de finale (aller et retour) se dérouleront également dans deux « bulles » différentes, du 14 au 20 mars.

Du lourd pour Lyon-ASVEL, jouable pour Bourges et Lattes-Montpellier

Le tirage au sort des poules de huit avait déjà été effectué, et les nouvelles poules ont été déterminées en y versant les têtes de série n°1, 4, 5 et 8 d'un côté, et 2, 3, 6 et 7 de l'autre. Lyon-ASVEL, qui aurait dû jouer les quarts de finale de l'Euroligue 2019-20 au moment de l'arrêt de la saison, se retrouve donc dans la poule B, avec Prague, Fenerbahce, également quarts de finaliste, et Gdynia (8eme de son groupe d'Euroligue en 2020). Bourges (quart de finaliste de l'Euroligue 2020) et Basket Landes (qui remplace Lattes-Montpellier, forfait) sont quant à eux réunis dans la poule D, avec Sopron (7eme de son groupe d'Euroligue en 2020) et Galatasaray (éliminé en poules de l'Eurocoupe). Reste désormais à trouver les villes qui accueilleront ces « bulles ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.