Euroligue (F) : Trois sur trois pour les clubs français

Euroligue (F) : Trois sur trois pour les clubs français©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 18 décembre 2019 à 22h03

Lattes-Montpellier a assumé son statut de favori sur le parquet de Sopron (70-77) lors d'un match comptant pour la huitième journée d'Euroligue. Lyon ASVEL a battu le Dynamo Kursk (84-59) et Bourges a triomphé de Venise (68-45).

Lattes-Montpellier avait un déplacement piège à négocier ce mercredi soir en Euroligue. Les Héraultaises se déplaçaient sur le parquet de Sopron, la seule équipe à avoir gagner au Palais des sports de Montpellier sur la scène européenne. Mais les filles de Thibaut Petit ont eu leur vengeance. Elles se sont imposées au bout du suspense (70-77). Le duel a été intense. Il y a eu vingt changements de leader dans cette rencontre. Comme si toutes les deux minutes, une équipe passait devant son adversaire du jour. Un véritable thriller. Dans un tel duel, chaque détail compte. Et pour le plus grand bonheur du pensionnaire de LFB, ils ont fait pencher la balance en faveur des championnes de France. Il y a eu une meilleure adresse à 2 points, des interceptions mieux exploitées et un banc plus efficace. Mais ces chiffres ne peuvent pas résumer l'intensité défensive qui a fait basculer le match lors des dix dernières minutes.

Un match qui bascule dans le dernier quart-temps

Les Hongroises n'ont marqué que trois paniers dans le jeu lors du dernier quart-temps. Grâce aux lancers-francs, leur total atteint 13 unités lors de la dernière période. Pas assez pour venir à bout de Gazelles plus déterminées que jamais. Les coéquipières de Diandra Tchatchouang ont remonté un retard de huit points pour s'imposer. Avec un shoot à 3 points d'Alix Duchet, Lattes-Montpellier a pris les devants à cinq minutes du terme. Un avantage qui n'a plus jamais été cédé. Les grosses séquences défensives se sont enchaînées et c'est finalement Stéphanie Mavunga qui a marqué le tir à 3 points décisif à 45 secondes du terme. Un shoot qui a permis aux Montpelliéraines de s'imposer de sept points au buzzer. Un score favorable qui permet au BLMA de rejoindre Schio en tête de la poule B de l'Euroligue mais pas de prendre le meilleur sur l'adversaire du jour au point-average. Mais le plus important c'était bien de se sortir de ce piège hongrois.



Les marqueuses du BLMA : Milapie (10 points), Williams (10), Mavunga (18), Duchet (15), Tchatchouang (12), Bankole (10), Kamba (0), Bernies (2).

Lyon ASVEL à la relance

Lyon ASVEL a réalisé une énorme performance contre le Dynamo Kursk (84-59). Contre une formation habituée à jouer les premiers rôles en Euroligue mais en difficulté cette saison, les filles de Valéry Demory ont proposé une véritable démonstration. Les Villeurbannaises avaient pourtant mal démarré. Menées de dix points à la fin du premier quart-temps, elles ont réalisé un énorme deuxième quart-temps pour prendre les devants juste avant la pause. Le retard de 12 points remonté, les vice-championnes de France ont pu jouer de manière libérée pour réussir une incroyable surprise. Grâce à un secteur intérieur dominant et à l'incroyable maladresse extérieure des Russes (3/18 à 3 points), les Rhodaniennes ont pris jusqu'à 33 points d'avance. Avec 44 unités, le banc lyonnais a parfaitement pris le relais du cinq majeur pour repousser le dernier baroud d'honneur des vice-championnes d'Europe. Cinq joueuses de l'ASVEL ont terminé à dix points ou plus. Ce succès permet au club de Tony Parker de pouvoir encore espérer une qualification pour le top 8 européen.



Les marqueuses de l'ASVEL : Allemand (10), Jocyte (0), Ciak (7), Chabrier (0), Johannes (12), Badiane (6), Plouffe (15), Salagnac (12), Tanqueray (17), Turcinovic (5).

Bourges n'a pas tremblé

Lors de la phase aller d'Euroligue, Bourges avait chuté à Venise. Un revers qui est désormais effacé des tablettes. Le Tango a battu le Reyer au Prado (68-45) et a même pris le point-average à son avantage. Un coup parfait dans la course à la qualification pour les quarts de finale. Après huit journées, les partenaires d'Alexia Chartereau ont deux victoires d'avance sur Braine, le cinquième. Pour y arriver, le pensionnaire de LFB a maîtrisé son match de bout en bout. Après un round d'observation, les filles d'Olivier Lafargue ont passé un 14-0 aux Italiennes pour se détacher. Une avance qui n'a cessé d'augmenter au fil du match et qui a atteint les 28 unités. Le collectif des Berruyères était bien trop fort avec 25 des 28 paniers qui ont été le fruit d'une passe décisive. Bourges est un prétendant au top 8 européen et l'a prouvé.



Les marqueuses du Tango: Hamaoui (0), Eldebrink (16), Rupert (4), Astier (0), Touré (0), Dubie (0), Chartereau (20), Michel (2), Coleman (11), Achonwa (9), Godin (6).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.