Euroligue (F) : L'ASVEL manque l'exploit de peu, Bourges boit la tasse

Euroligue (F) : L'ASVEL manque l'exploit de peu, Bourges boit la tasse©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 16 octobre 2019 à 23h41

En déplacement sur le parquet du Dynamo Kursk, l'ASVEL a longtemps fait jeu égal avec les vice-championnes d'Europe en titre. Mais à l'usure, les Russes se sont imposées en brillant dans le dernier quart-temps (79-64). A Venise, Bourges s'est incliné sur le parquet du Reyer à cause d'une première période délicate (73-63). Lattes-Montpellier a chuté à domicile face à Sopron (53-66)

Dès la première journée d'Euroligue féminine, l'ASVEL féminin a failli imiter ses homologues masculins en réalisant un exploit XXL. En déplacement en Russie pour affronter le Dynamo Kursk, les filles de Valéry Demory ont longtemps fait jeu égal avec les vice-championnes d'Europe. Mais elles ont fini par craquer en fin de match (79-64). Malgré l'absence d'Alysha Clark, les championnes de France ont relevé la tête après la défaite en en championnat contre Lattes-Montpellier. Grâce à Héléna Ciak et Clarissa Dos Santos, le secteur intérieur lyonnais a rivalisé avec celui des Russes. Mais cela n'a pas été suffisant pour lutter pendant 40 minutes. L'impact physique des partenaires de Natalia Zhedik (19 points) a fait la différence dans un dernier quart-temps à sens unique. A l'entame des dix dernières minutes, les coéquipières de Marine Johannès menaient d'un point. Mais elles ont pris un 32-16 fatal dans une dernière période où le faible apport du banc rhodanien a été mis en lumière. L'absence d'adresse extérieure (4/17 à trois-points) n'a pas aidé non plus. Les pensionnaires de LFB vont maintenant devoir construire sur ce bon début de match pour se relancer en championnat dès ce week-end puis ouvrir leur compteur sur la scène continentale avec la réception de Gérone la semaine prochaine.

Les marqueuses lyonnaises : Héléna Ciak (14), Clarissa Dos Santos (5), Marine Johannès (12), Michelle Plouffe (11), Lidija Turcinovic (2), Julie Allemand (0), Marième Badiane (8), Coralie Chabrier (0), Paoline Salagnac (0), Ingrid Tanqueray (9).

Pour Bourges, la soirée ne s'est pas mieux terminée. Les Berruyères ont été battues par le Reyer Venise (73-63). L'entame du match a aussi été très compliquée pour le Tango. Il y a eu six minutes entre les deux premiers paniers du club français. De quoi permettre aux Italiennes de mener 20-8 à la fin du premier quart-temps. Un écart qui n'a jamais été comblé. Bourges n'a jamais mené au score dans cette rencontre. Ni à marquer le moindre tir à 3 points. L'espoir d'un retour a été rendu possible par l'abattage du secteur intérieur (44 des 63 points marqués dans la raquette). Isabelle Yacoubou et Alexia Chartereau y ont contribué mais le retard qui a grimpé jusqu'à 25 points était trop grand. Les partenaires d'Anete Steinberga (11 points, 7 rebonds, 6 passes décisives) commencent avec une victoire et compliquent déjà la tâche des Berruyères dans un groupe très relevé.

Les marqueuses berruyères : Eldebrink (2), Yacoubou (14), Dubie (0), Chartereau (11), Rupert (2), Michel (6), Dabovic (10), Coleman (16), Godin (2)

Seule équipe française à lancer sa campagne européenne à domicile, Lattes-Montpellier n'a pas été plus en réussite. Le BLMA a été battu par Sopron (53-66). Les 19 points de Gabby Williams n'ont pas été suffisants pour venir à bout d'une équipe qui a mené pendant tout le match. Plus solides à l'intérieur avec notamment 14 rebonds offensifs, les Hongroises ont vite fait le trou. En limitant les Gazelles à huit points dans le deuxième quart-temps, les partenaires de Jelena Brooks (16 points) ont eu une avance suffisante pour s'envoler vers la victoire. Et transformer la rentrée des clubs français en véritable cauchemar.

Les marqueurs montpelliéraines : Bankole (4), Lundquist (3), Milapie (4), Williams (19), Kamba (0), Mavunga (4), Whitcomb (12), Bernies (4), Tchatchouang (3)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.