Euroligue (F) : Bourges ouvre enfin son compteur, un énorme exploit pour Lattes-Montpellier

Euroligue (F) : Bourges ouvre enfin son compteur, un énorme exploit pour Lattes-Montpellier©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 30 octobre 2019 à 22h30

Sur le parquet du TTT Riga, Bourges a lancé sa saison européenne. Les coéquipières d'Alexia Chartereau ont largement battu l'autre équipe qui n'avait pas encore le moindre succès dans le groupe A de cette Euroligue (55-70). Dans le groupe B, Lattes-Montpellier a réalisé l'exploit de battre le Dynamo Kursk (76-64).

Bourges n'a pas encore fait le plein de certitudes sur la scène européenne, mais la victoire ramenée de Lettonie ce mercredi est suffisante pour reprendre confiance. Après deux défaites face à Venise et Prague, le Tango s'est imposé sur le parquet du TTT Riga (55-70). Dans un duel entre les deux équipes du groupe A d'Euroligue encore sans victoire, les filles d'Olivier Lafargue ont assuré l'essentiel : un premier succès qui les replace dans la course à la qualification. Mais cette victoire a été longue à se dessiner.

Après une entame de match équilibrée, les partenaires d'Alexia Chartereau ont fait la différence au milieu du deuxième quart-temps. Après avoir été menées de cinq points, elles ont inversé le cours du match en redoublant d'efforts défensifs. C'est quand les Lettonnes n'ont pas réussi à marquer le moindre en panier en quatre minutes que la bascule a eu lieu. Et de manière définitive. Avec une adresses catastrophique (22,% à deux points, 28 à trois points), les partenaires de Kate Kreslina (17 points) n'ont plus réussi à rivaliser avec les joueuses de Bourges. Même quand le Tango avait du mal à trouver le chemin du panier à l'entame de la deuxième mi-temps, la défense était suffisamment forte pour mettre en échec encore plus d'attaques lettones. Au buzzer, les cinquièmes de LFB s'imposent de 15 points au terme d'un match globalement dominé. Un succès qu'il faudra désormais bonifié à domicile dès la semaine prochaine avec un déplacement chez les Belges de Braine.



Les marqueuses de Bourges : Eldebrink (10), Chartereau (17), Rupert (2), Michel (4), Dabovic (14), Hamaoui (0), Yacoubou (6), Dubie (5), Coleman (8), Godin (4)

Une victoire française en a appelé une autre ce mercredi soir. Et pas n'importe laquelle ! Lattes-Montpellier s'est offert le luxe de battre le Dynamo Kursk (76-64). Un véritable exploit. Le BLMA a triomphé des cive-championnes d'Europe en titre. Une équipe qui a l'habitude de régner sans partage sur le premier tour de l'Euroligue. C'est bien simple, avant de s'incliner dans l'Hérault, les Russes n'avaient perdu qu'un seul de leurs 44 derniers matchs en phase de poules de la plus grande compétition européenne. Une statistique ahurissante qui prouve la taille de l'exploit des Gazelles. Pour l'emporter, les filles de Thibaut Petit ont notamment pu compter sur une incroyable Stephanie Mavunga : 25 points, 19 rebonds, 5 contres pour 40 d'évaluation. Une performance majuscule qui a permis de prendre le meilleur sur une équipe qui n'a compté que sur huit joueuses. En tête pendant la majorité de la rencontre, le BLMA a été accroché jusqu'au troisième quart-temps et quatre minutes durant lesquelles les partenaires de Marta Xaray n'ont pas trouvé le chemin du panier. Les coéquipières de Diandra Tchatchouang prenaient alors la tête pour la huitième fois de la partie. La dernière. Meilleure physiquement, les Montpelliéraines ont dominé à l'intérieur et ont triompher du Dynamo Kursk à l'usure. Après trois journées, Lattes-Montpellier n'a perdu qu'un match et est provisoirement co-leader du groupe B de l'Euroligue aux côtés de sa victime du soir et de Fenerbahçe.


Les marqueuses de Lattes-Montpellier : Bankole (4), Lundquist (0), Milapie (0), Williams (25), Kamba (0), Mavunga (25), Whitcomb (13), Bernies (5), Tchatchouang (4).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.