Eurocoupe : Limoges prend une leçon par le Partizan, défaite rageant pour Monaco

Eurocoupe : Limoges prend une leçon par le Partizan, défaite rageant pour Monaco©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 30 octobre 2019 à 23h58

Limoges a vécu une soirée très compliquée sur son parquet face au Partizan Belgrade (60-82) pour le compte de la cinquième journée d'Eurocoupe. Après un excellent premier quart-temps, les joueurs du CSP ont été incapables d'enchaîner, prenant une leçon par le vice-champion de Serbie. Sur le parquet du Virtus Bologne, le vainqueur de la Ligue des Champions, Monaco a cédé sur un shoot au buzzer de Milos Teodosic (77-75).

Pour terminer la phase aller du premier tour de l'Eurocoupe, Limoges recevait le Partizan Belgrade. Une rencontre entre une équipe qui n'a gagné qu'un match en quatre journées et une formation invaincue depuis le début de la saison européenne. Une affiche de gala qui a tourné à la leçon pour des Limougeauds dépassés. Le CSP avait pourtant pris le meilleur départ. Le premier quart-temps a été largement remporté par les hommes d'Alfred Julbe. Mais quand les Serbes ont haussé l'intensité défensive, les partenaires de Nicolas Lang ont été incapables de trouver des solutions. Ils ont eu du mal à marquer à l'intérieur (28,6% à deux points) et ont été dominés dans la bataille du rebond (27 à 43). Deux secteurs clés qui ont eu raison de leurs espoirs de victoire.

A partir du deuxième quart-temps, le match a été à sens unique. Ca a commencé par un 8-0 en faveur des vice-champions de Serbie. Ca s'est terminé avec 22 points d'écart. En 20 minutes à cheval sur les deux périodes, Limoges n'a marqué que 15 points. Dans le même laps de temps, les partenaires de Marcus Paige en marquaient 40. Suffisant pour faire la différence et s'offrir une fin de match tranquille. Limoges peut toujours espérer se qualifier pour le prochain tour mais il va falloir tirer des enseignements de ce lourd revers concédé à domicile. Et surtout reprendre au moins une victoire au Lokomotiv Kuban qui occupe actuellement la 4eme place.


Les marqueurs limougeauds : Crusol (3), Christon (11), Varanauskas (0), Invernizzi (13), Diagne (0), Conklin (9), Lang (12), Boutsiele (4), Brown (0), Sanford (8)

En cas de victoire sur le parquet du Virtus Bologne, Monaco pouvait prendre la tête du groupe A d'Eurocoupe. Mais face au vainqueur de la dernière Ligue des Champions, la Roca Team a cédé (77-75). Les hommes de Sasa Obradovic ne sont pas passés loin d'un véritable exploit. Mais trop maladroits, ils ont payé leur manque d'expérience face à un club historique du basket européen. Ils ont surtout plier face à Milos Teodosic. Dans un match qui aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre, le meneur serbe a fait la différence avec des actions décisives dans les dernières minutes. A trois points, il a d'abord ramené le Virtus dans la course avant de servir Frank Gaines puis Stefan Markovic pour passer devant. Quand Wilfried Yeguete a égalisé en marquant un lancer-franc, il lui a répondu avec un 2/2 dans le même exercice. Jaleel O'Brien ramenait alors les deux équipes à égalité avec une seconde à jouer. Une durée suffisante pour permettre au Serbe de fausser compagnie à la défense monégasque pour réussir un shoot victorieux au buzzer. Malgré les 22 points de Jaleel O'Brien, Monaco s'incline et manque l'occasion de passer devant son adversaire du soir.


Les marqueurs monégasques : Bost (3), Clemmons (9), Lacombe (2), Tillie (7), Yeguete (8), O'Brien (22), Buckner (7), Ouattara (11), Ennis (6), Sané (0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.