Eurocoupe (H) : Limoges rate une belle occasion de se replacer, Monaco quasiment qualifié

Eurocoupe (H) : Limoges rate une belle occasion de se replacer, Monaco quasiment qualifié©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mercredi 13 novembre 2019 à 21h45

Limoges s'est incliné ce mercredi sur le parquet du Rytas Vilinus (92-78). Une défaite qui fait beaucoup de mal à des Limougeauds. Du côté de Monaco, la Roca Team entrevoit le Top 16 grâce à une large victoire sur Promitheas Patras (80-59). 

Dans le premier match de la septième journée d'Eurocoupe, Limoges avait une belle opportunité de se placer dans la course à la qualification pour le Top 16. Le CSP se déplaçait en Lituanie sur le parquet du Rytas Vilnius, dernier du groupe B. Un match qui s'est soldé par une défaite (92-78). Ce revers balte empêche aux partenaires d'Hugo Invernizzi de se hisser parmi les qualifiés virtuels. Mais tout n'est pas perdu. Les hommes d'Alfred Julbe ont réussi à préserver le point-average et se classera devant son adversaire du soir en cas d'égalité à la fin du premier tour. Et ce n'est pas anodin dans un groupe aussi serré. Mais le meilleur moyen de s'éviter de tels calculs aurait été de s'imposer à la Siemens Arena. Le problème, c'est que le pensionnaire de Jeep Elite n'a jamais été vraiment en position de le faire. Mené pendant tout le match, le CSP ne s'est accroché à son espoir de victoire qu'à la faveur d'un bon début de seconde période.

Un dernier quart-temps qui a fait mal à Limoges


Les partenaires d'un Semaj Christon en double-double ont enchaîné quelques belles séquences, mais ils n'ont jamais été en mesure de passer devant le Rytas qui avait pris les devants dès la première minute. Leur meilleure série, un 10-0, a eu lieu juste avant la pause quand l'écart était déjà de 13 points. Trop tard donc. Et même si le début de seconde période a été intéressant, il a été suffisant pour recoller au score mais jamais pour passer devant. L'équipe de Pako Cruz jouait trop juste pour Limoges. Le ballon a mieux tourné et surtout avec très peu de déchet : 24 passes décisives pour seulement quatre pertes de balles. Un rendement qui a su être préservé en fin de match. Même quand Limoges n'avait plus que trois points de retard à dix minutes de la fin et que la fatigue se faisait ressentir, le Rytas ne s'est jamais affolé pour réussir à conclure avec une victoire de 14 points.

Les marqueurs limougeauds : Crusol (0), Christon (17), Varanauskas (0), Invernizzi (12), Diagne (2), Conklin (13), Lang (0), Boutsiele (3), Brown (11), Sanford (20)

La soirée de Monaco a été plus tranquille. C'est pourtant Promitheas Patras, le leader du groupe A, qui était accueilli à la salle Gaston-Médecin. Mais grâce à un incroyable début de match, le pensionnaire de Jeep Elite s'est ouvert le chemin vers un large succès (80-59). Les chiffres du premier quart-temps monégasque donnent le tournis. Le 12-0 inaugural a été suivi par un nouveau 16-0. De quoi permettre à la Roca Team de boucler les dix premières minutes avec 27 points d'avance : 33-6. Le match était déjà plié grâce à l'intensité défensive monégasque et la maladresse grecque. Les titulaires de l'équipe qui a réalisé l'exploit de battre le Panathinaïkos en Coupe de Grèce ce week-end n'étaient tout simplement pas au niveau. Ils n'ont mis que 12 points. Juste avant la pause, l'écart atteignait les 35 points. Un gouffre que les remplaçants de Promitheas ont espéré combler. En vain. Même un 10-0 réussi entre les deux périodes n'a pas réussi à entretenir l'espoir. Monaco était trop fort.

Norris Cole a fait ses débuts avec Monaco



Sasa Obradovic en a profité pour donner du temps de jeu à son banc. Norris Cole, le double-champion NBA arrivé sur le Rocher en début de semaine a pu s'illustrer avec 11 points, 3 rebonds, 6 passes décisives et 2 interceptions en 20 minutes. Les coéquipiers de Paul Lacombe ont terminé la rencontre avec sérénité pour gagner 80-59. Cette quatrième victoire en Eurocoupe est la plus large. Le bilan du club de la Principauté est désormais positif et confirme un peu plus les ambitions européennes du quatrième du championnat de France. Une victoire sur les trois dernières journées suffira pour envoyer Monaco au Top 16.

Les marqueurs monégasques : Bost (16), Clemmons (15), Lacombe (14), Tillie (5), Yeguete (2), Buckner (8), Ouattara (7), Cole (11), Sané (2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.