Euro 2017 (H) / Evan Fournier : " Les favoris gagnent rarement "

Euro 2017 (H) / Evan Fournier : " Les favoris gagnent rarement "©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le lundi 28 août 2017 à 23h41

Invité à s'exprimer devant la presse, Evan Fournier a évoqué la préparation des Tricolores en vue de l'Euro, et les ambitions du groupe de Vincent Collet. L'arrière des Bleus voit l'équipe de France comme un outsider et s'estime comme un leader naturel.

Ça y est, les Bleus sont dans la dernière ligne droite. Après un dernier succès face à l'Allemagne, l'équipe de France abordera son premier match de l'Euro face à la Finlande, jeudi, avec un bilan de six victoires et deux défaites en préparation. Devant la presse, Evan Fournier a fait un bilan de cet avant-compétition, en évoquant le chantier de la défense : « On a fait notamment un bon tournoi de Toulouse, avec trois bons matchs, surtout défensivement. On n'a jamais été inquiets pour la défense. C'était clairement notre point faible, on en est tous conscients. Sur cette préparation, on s'est vraiment concentrés là-dessus et c'est mieux. On travaille encore dessus et durant l'Euro, c'est le point où on devra être performants. Donc on en est tous conscients, mais on sait qu'on est capables de le faire. D'un point de vue personnel c'était bien, je suis plutôt satisfait dans l'ensemble. Je peux faire mieux à l'Euro mais c'est un nouveau rôle qui m'est donné, je suis plutôt épanoui, je prends du plaisir, donc c'est cool », a-t-il analysé.
Fournier : « Ma personnalité fait que j'ai une position de leader »
La question de la transition post-Tony Parker revient souvent sur le tapis au moment d'évoquer cette équipe de France qui devra aussi se passer de Nicolas Batum et Rudy Gobert. Mais pour Fournier, elle ne date pas d'hier : « La transition, ça fait un certain moment qu'elle a commencé. Ce n'est pas que depuis cette année. Ça fait maintenant quatre, cinq ans que des joueurs ont intégré cette équipe de France et c'est un travail de long terme. Cette année, ça se matérialise parce que des joueurs sont partis à la retraite. Mais le groupe est là depuis un moment, à quelques cas près ».

Si Tony Parker était, lorsqu'il portait encore le maillot bleu, le leader tout désigné du groupe tricolore, Vincent Collet a désormais collé cette étiquette sur le front de ses cinq titulaires. « Sincèrement, je n'aborde pas cette compétition avec un état d'esprit différent de d'habitude. Je joue toujours de la même manière, je me donne à fond, je fais ce que je sais faire. Après, ma personnalité fait que j'ai plutôt une position de leader dans les groupes. Mais je ne me positionne pas en tant que tel. C'est comme ça, et de toute façon les leaders doivent venir naturellement. Ce n'est pas quelque chose que tu imposes. Même sur la compétition, tu as forcément besoin de leaders qui vont émerger. Donc ça viendra avec la compétition », a expliqué le joueur d'Orlando.
Fournier : « Les Espagnols sont les grands favoris de l'Euro »
Si les joueurs ne semblent pas accorder trop d'importance à cette question de leadership, celle du statut de l'équipe de France dans cet Euro n'a, jusqu'ici, pas trouvé de réelle réponse. Dès lors, peut-on qualifier d'outsiders les joueurs de Vincent Collet ? « Oui, mais ce n'est pas une question de niveau. Il y a pas mal de nouveaux joueurs, il y a un nouveau groupe, il y a des absents, c'est ce qui fait qu'on est outsiders. Mais ce statut nous plaît. Les favoris gagnent rarement de toute façon, donc ce n'est pas un problème ». Et le favori justement, Fournier l'a clairement identifié : « Je ne pense pas que les Espagnols puissent pêcher par excès de confiance. Ils ont de grands joueurs, ils vont être en mode guerriers, et ce sont pour moi les grands favoris de l'Euro ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.