Entrée en matière manquée pour la France !

Entrée en matière manquée pour la France !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 31 août 2017 à 21h10

Face à une équipe finlandaise très accrocheuse devant son public, la France s'est inclinée pour son premier match dans l'EuroBasket 2017.

Après une campagne de préparation globalement réussie et qui a permis à Vincent Collet de faire son choix, l'EuroBasket 2017 a pris une tournure plus concrète ce jeudi avec l'entrée en lice des Bleus dans la compétition. Et ce premier match ne devait pas être pris à la légère par les Tricolores face à une équipe de Finlande qui avait posé bien des soucis aux Bleus il y a deux ans pour leur entrée en lice dans la précédente édition. Cette fois, devant leur public, les Finlandais ont eu à cœur, une nouvelle fois, de tenir la dragée haute au troisième du dernier EuroBasket. Une promesse qu'ils ont tenue d'entrée en ne laissant pas les Français prendre le contrôle du match. Un 7-0 dans les derniers instants du premier quart-temps a offert un avantage de huit longueurs aux Finlandais.
Les pertes de balle, mal récurrent des Bleus
Si les Finlandais ont pu faire ce qu'ils voulaient pendant la première moitié du match, c'est parce que les Bleus se sont une nouvelle fois rendus coupables de leur péché mignon : les pertes de balles. Les vingt premières minutes de la rencontre ont vu les Tricolores rendre le ballon aux coéquipiers de Lauri Markkanen (22 points, 7 rebonds) à quinze reprises, soit autant de bonnes occasions gâchées comme une passe manquée de De Colo pour écarter sur l'aile. Heureusement pour les joueurs de Vincent Collet, les Finlandais ont manqué leur deuxième quart-temps avec seulement neuf points marqués, ce qui a permis aux Français, auteur de 18 points en dix minutes, de revenir à hauteur puis de prendre l'avantage mais avec un seul point d'avance au retour aux vestiaires.
Les Finlandais n'ont jamais abandonné
Les Bleus, comme lors de la préparation, ont pu compter sur un énorme Nando de Colo. Le meneur du CSKA Moscou n'a pas dérogé à son habitude avec pas moins de 18 points inscrits tout au long de la partie. Une performance qui n'a toutefois pas permis aux Bleus de prendre le large au score. C'est même tout le contraire qui est arrivé dès le retour sur le parquet car les Finlandais ont attaqué tambour battant avec un 8-0 qui leur redonné un petit matelas mais, avec trop de fautes à leur actif en fin de quart-temps, les Finlandais ont permis aux Tricolores de revenir petit à petit, lancer-franc après lancer-franc, pour finalement entamer les dix dernières minutes avec quatre points d'avance. Un écart qui n'a pas tenu dans le dernier quart-temps malgré Boris Diaw dans la peinture qui, avec ses huit rebonds, est passé troisième dans l'exercice dans l'histoire de l'Eurobasket derrière Dirk Nowitzki et Pau Gasol. Les Finlandais sont revenus à hauteur dans la dernière minute pour arracher une prolongation, comme en 2015. Cinq minutes supplémentaires où les Bleus ont été mis au supplice avec un avantage allant jusqu'à cinq longueurs pour les Finlandais et, malgré le retour des Bleus à une minute du terme, un ultime panier de Jamar Wilson a offert la victoire au pays-hôte de ce groupe (84-86).

EUROBASKET 2017 (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)
Du 31 août au 17 septembre en Finlande, Israël, Roumanie et Turquie

PHASE DE POULES
Groupe A à Helsinki (Finlande)
1- Grèce, 2pts
2- Slovénie, 2pts
3- Finlande, 2pts
4- France, 1pt
3- Pologne, 1pt
4- Islande, 1pt

Jeudi 31 août
Slovénie - Pologne : 90-81
Islande - Grèce : 61-90
France - Finlande : 84-86

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Entrée en matière manquée pour la France !
  • Le secteur intérieur Français est en partie responsable de cette défaite Diaw, Labeyrie ,Lauvergne n'ayant que 19pts à eux 3 Poirier et Seraphin n'ayant rien apporter.
    En plus beaucoup trop de balles perdues et une adresse moyenne les Français ont subit leur première défaite une réaction est attendue dès demain contre la Grèce.