Coupe du Monde (H) : Les réactions des Bleus après la petite finale remportée face à l'Australie

Coupe du Monde (H) : Les réactions des Bleus après la petite finale remportée face à l'Australie©Panoramic, Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 15 septembre 2019 à 15h20

Retrouvez les réactions des joueurs de l'équipe de France et de Vincent Collet à l'issue de la petite finale de la Coupe du Monde, remportée par les Bleus face à l'Australie.



DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A PEKIN

Vincent Collet

« C'est quelque chose de spécial et important car on l'a fait après une très difficile première mi-temps et un début de deuxième compliqué. Certaines équipes auraient lâché mais on est resté concentré pour enfin trouver la solution. On a mieux joué. A la mi-temps, on a joué le jeu qu'on voulait mettre en place sur le plan défensif mais, en attaque, on avait du mal. On était trop long. On a bien bougé le ballon et c'est pour ça qu'on a gagné. Quand on est revenu, on sentait que le match avait changé. Australie était là au score mais. Ils ont commencé à reculer sous la pression défensive. On s'est battu sur chaque rebond. »

« Andrew Albicy et Frank Ntilikina ont fait du bon boulot. Il est possible d'y ajouter Nando de Colo. Sans le talent offensif de Thomas Heurtel, souvent on a donné le ballon à Nando. On a trouvé les solutions et, pour être honnête, on ne peut jamais savoir ce qu'il y aurait eu avec tout le groupe. Je félicite les présents car personne ne les attendait à ce niveau. Quand on voit la performance de Frank contre les Etats-Unis ou celle d'Andrew ce soir (dimanche), on peut les féliciter. »

Nando De Colo

« On a mérité d'être là où on est. L'Australie a bien joué mais on n'a jamais abandonné et on est toujours restés ensemble. Ça a fait la différence. C'est bien pour le basket français d'avoir cette médaille mais nous sommes un nouveau groupe. Ce qu'on a fait est bien car le groupe est nouveau. Beaucoup de nouveau joueur, on doit construire dessus. Après le match, le coach a dit qu'on devait penser à ce qu'on a fait cet été pour le ramener l'été prochain.

Louis Labeyrie

« On repart sur cette victoire. Qui nous aurait mis sur le podium au début de la compétition ? Personne ! Nous on est venu et on a braqué la chose, on a dit 'f... les Etats-Unis' et 'n... la Serbie' et, au final, on a la médaille. On est allé les chercher avec les burnes. »

Evan Fournier

« C'est bien de terminer sur une bonne note. C'est un groupe qui le mérite. Ce soir (dimanche), on a montré qu'on a du cœur. C'est parce qu'on a un groupe extraordinaire qu'on a réussi à gagner ce match. Malheureusement, on mérite mieux mais c'est le sport. On a montré qu'on avait des tripes et qu'on jouait avec notre cœur. C'est comme ça qu'on a remonté quinze points de retard. Evident que c'était mourir sur le terrain et donner tout ce qu'il y avait à donner. »

« Faut qu'on retienne toute notre carrière qu'on a manqué une occasion d'être champion du monde sur le fait qu'on se soit fait agresser. Les Australiens l'ont encore fait mais cette fois on a eu du répondant sur la fin. On est un groupe avec des qualités mais des équipes moins fortes sur le papier peuvent nous battre. »

Rudy Gobert

« C'est l'orgueil. On ne voulait pas avoir passé deux semaines et fait tant de sacrifices fait pendant deux mois pour rien. L'Australien pensait la même chose, en plus ils n'ont jamais gagné de médaille. C'était un combat, on a été mené mais le banc a fait un super boulot pour revenir et on a mieux fini le match. A -15, on donne tout, on ne veut pas avoir de regrets. On joue ensemble, on partage le ballon et on voit ce qui se passe. On l'a fait et on est revenu en quelques minutes. On a eu le momentum et on a continué à pousser et ils ont eu du mal physiquement. »

« Sans Nicolas Batum, on ne gagne pas ce soir (dimanche), c'est une performance incroyable. Ce n'est pas la couleur qu'on voulait mais dans dix ou quinze ans, il y aura quelque chose dans l'armoire à souvenirs. Il y aura surtout les souvenirs qui vont avec. Je pense qu'on aura d'autres occasions de remporter des médailles d'or et on les gagnera. On va revenir encore meilleurs et acquérir de l'expérience. On a une équipe encore très jeune. C'est positif de repartir avec le bronze, une super expérience. Ça nous donne l'opportunité de revenir encore plus affamé l'an prochain. »

Andrew Albicy

« Ça fait vraiment du bien d'avoir cette médaille. Ils étaient focalisés sur Nando de Colo et Evan Fournier alors on a essayé de chercher un autre joueur et Nicolas Batum est sorti de sa boite. En défense, on était là. A la mi-temps, ils n'ont mis que 30 points, c'est très bien pour nous. Il fallait juste régler quelques choses en attaque et c'est ce qu'on a fait. »

Nicolas Batum

« C'est un mélange d'émotions. C'est quand même une déception parce que vendredi, ça n'a pas été évident. Ce n'était pas nous. On ne peut pas résumer notre équipe au match de vendredi, on doit le faire sur ce qui s'est passé en deuxième mi-temps. C'est une nouvelle ère, une nouvelle équipe, un nouveau chapitre. On a clôturé la décennie 2010, c'est tout nouveau groupe et c'est bien de commencer par une médaille, ça lance des mecs comme Frank Ntilikina, Evan Fournier ou Rudy Gobert. »

« L'intention était meilleure. On a été plus agressifs en défense. Ils mettaient des paniers avec beaucoup de réussite. Ils sont à 30 points à la mi-temps. Nous, on ratait des tirs que Nando de Colo et Evan Fournier mettent d'habitude. On savait à la mi-temps qu'en continuant, on allait les épuiser. Leur cinq de départ joue 35 minutes par match, nous on avait la fraîcheur. On savait à la fin que ça allait changer. On a gardé la même défense, les tirs ont commencé à rentrer et la confiance a changé de côté. Andrew Albicy, Vincent Poirier, Nando de Colo... les mecs du banc ont été extraordinaire. On ne peut pas toujours compter sur Rudy et Evan. Ils peuvent avoir des matchs difficiles quand ils sont ciblés. On avait un but commun, on se fichait des individualités. On repart avec une médaille, pas celle qu'on voulait, mais c'est bien pour le basket français. Elle est pour tout le basket français et notamment pour les gars qui ont participé aux fenêtres. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.