Coupe du Monde (H) : Le bronze pour les Bleus

Coupe du Monde (H) : Le bronze pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 15 septembre 2019 à 11h45

Comme en 2014, l'équipe de France va quitter la Coupe du Monde avec une nouvelle médaille de bronze, la deuxième seulement de l'histoire du basket français. Mal embarqués face à l'Australie dans la petite finale ce dimanche, les Bleus ont inversé complètement la vapeur en fin de match (67-59) grâce notamment à un Andrew Albicy impérial à longue distance. Un magnifique lot de consolation après la déroute face à l'Argentine en demi-finales.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A PEKIN

Ce n'est peut-être pas l'or mais l'équipe de France va bien repartir de Chine avec une médaille dans ses valises. Les Bleus ont triomphé de l'Australie (67-59) dans le match pour la troisième place. Une rencontre qui avait pourtant mal débuté pour les Français, qui ont connu beaucoup de difficultés offensives durant la première période. Longtemps, les Tricolores se sont heurtés à une défense australienne qui a particulièrement bien muselé Evan Fournier. Les solutions n'ont pas été nombreuses, et quand il y avait l'opportunité d'aller au panier, les Bleus, de surcroît en faillite aux shoots (seulement 25% de réussite au tir en première période), n'allaient pas à la bonne adresse.  Plus adroits, les Boomers se sont procuré moins d'opportunités, la faute à des pertes de balle et à des fautes offensives. Même s'ils n'ont jamais mené, les coéquipiers de Frank Ntilikina sont restés dans le match grâce à leur défense. S'il ne brille pas par un jeu spectaculaire, la justesse de Joe Ingles est incroyable et a fait mal : 17 points, 5 rebonds, 3 passes décisives. Un parfait lieutenant pour Patty Mills, meilleur marqueur de la compétition et qui a posé des problèmes quand les meneurs français devaient défendre sur lui. A la pause, le retard était de 9 points.

Un 14-2 qui change tout pour les Bleus

Un écart qui a augmenté au début du troisième quart-temps. Toujours en manque d'inspiration, les Bleus ont même compté jusqu'à 15 points de retard. Un cap qui a dû toucher les Bleus dans leur orgueil. Grâce à un regain d'agressivité, les joueurs de Vincent Collet ont réalisé une superbe séquence. A la suite d'une faute antisportive de Chris Goulding, Nicolas Batum a montré la voie pour passer un 14-2 et changer la physionomie de la rencontre. A l'entame des dix dernières minutes, l'Australie était toujours devant mais nettement moins sereine. Et comme en demi-finales contre l'Espagne, elle a cédé dans les derniers instants. Même le retour de Patty Mills sur le parquet n'a pas été suffisant. Nando De Colo et Andrew Albicy ont pris feu pour donner l'avantage à la France pour la première fois de la rencontre au début du dernier quart-temps. Le début d'un chassé-croisé. Qui a basculé du bon côté. A une minute de la fin, les Bleus ont pris sept points d'avance sur un shoot extérieur d'Andrew Albicy. Solides mentalement et rigoureux défensivement, les troisièmes de la Coupe du Monde 2014 n'ont pas laissé échappé la fin de match pour décrocher une deuxième médaille mondiale consécutive.

Pour revivre cette petite finale dans les conditions du direct, cliquez ici




BASKET / COUPE DU MONDE 2019
Du 31 août au 15 septembre en Chine (programme en heure française)

QUARTS DE FINALE
Mardi 10 septembre
Argentine - Serbie (à Dongguan) : 97-87
Espagne - Pologne (à Shanghai) : 90-78

Mercredi 11 septembre
Etats-Unis - France (à Dongguan) : 79-89
Australie - République tchèque (à Shanghai) : 82-70

DEMI - FINALES (A PEKIN)
Vendredi 13 septembre
Espagne - Australie : 95-88
Argentine - France : 80-66

PETITE FINALE (A PEKIN)
Dimanche 15 septembre
Australie - France : 59-67

FINALE (A PEKIN)
Dimanche 15 septembre
14h00 : Espagne - Argentine

Vos réactions doivent respecter nos CGU.