Coupe de France (H/Finale) : Deuxième titre consécutif pour l'ASVEL, vainqueur face à Dijon

Coupe de France (H/Finale) : Deuxième titre consécutif pour l'ASVEL, vainqueur face à Dijon©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 24 avril 2021 à 21h34

Grâce à sa victoire face à sa bête noire Dijon (61-77), l'ASVEL remporte sa 10eme Coupe de France et conserve le titre acquis en 2019.

Tenant du titre de la Coupe de France masculine de basketball, l'ASVEL a mis un terme à sa malédiction face à Dijon pour remporter le trophée pour la deuxième fois consécutive. Sur le parquet d'une Accor Arena de Paris-Bercy vide de spectateurs, les joueurs de TJ Parker ont, en effet, su laisser de côté leurs deux défaites face à la JDA en Jeep Elite pour remporter un premier titre cette saison. Ce sont pourtant les Dijonnais qui ont fait d'entrée la course en tête, capitalisant sur le 5-0 initial signé Chase Simon (8 points) et Axel Julien (16 points, 6 passes). Mais, concluant les dix premières minutes par des tirs à trois points signés Thomas Heurtel (18 points, 7 rebonds, 6 passes) et Guerschon Yabusele (10 points, 8 rebonds), l'ASVEL est passé devant pour deux points. Un avantage que les Villeurbannais ont vu longtemps vu osciller entre quatre et huit points durant le deuxième quart-temps, concluant la première moitié du match par un 5-0 pour retrouver leur vestiaire avec dix points d'avance.


L'ASVEL n'a rien laissé au hasard

Une avance qui n'a toutefois pas tenu très longtemps à l'entame du troisième quart-temps. Si Moustapha Fall (11 points, 11 rebonds) a offert douze points d'avance l'ASVEL, le club rhodanien a ensuite encaissé un 10-0... puis signé un 10-2 pour reprendre plus de dix longueurs d'avance. Dijon s'est accroché mais n'a jamais été en mesure de réduire plus avant l'écart avec les Villeurbannais. Dix dernières minutes que les joueurs de TJ Parker ont démarré très fort, s'appuyant sur David Lighty (4 points, 5 rebonds) ou encore Amine Noua (5 points) pour prendre jusqu'çà 18 points d'avance avec trois minutes encore à jouer dans cette finale. Avec leurs dernières forces, les coéquipiers de David Holston (14 points) ont tout tenté pour revenir mais l'ASVEL avait cadenassé cette finale, remportée au final de 16 points (61-77). Un succès qui permet au club villeurbannais de se succéder à lui-même au palmarès mais également d'atteindre la barre symbolique des dix titres en Coupe de France dans son histoire. Un succès qui permettra aux joueurs du président Tony Parker de faire le plein de confiance avant une fin de saison de Jeep Elite qui s'annonce intense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.