Bourges : Chartereau à l'ASVEL Lyon la saison prochaine ?

Bourges : Chartereau à l'ASVEL Lyon la saison prochaine ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 05 février 2021 à 19h46

Ouest France assure que la jeune internationale française Alexia Chartereau (22 ans) quittera Bourges à l'intersaison pour rejoindre l'ASVEL Lyon féminin.


Alexia Chartereau suit les traces de Marine Johannes. Coéquipières durant plusieurs années à Bourges et amies dans la vie, les deux jeunes femmes devraient évoluer de nouveau côte à côte la saison prochaine. Le journal Ouest France affirme en effet ce vendredi que Chartereau rejoindra Johannes sous les couleurs de l'ASVEL Lyon féminin à l'intersaison. Après avoir fait revenir Julie Allemand dans le Rhône, le champion de France réussirait ainsi un autre gros coup sur le marché des transferts avec cette fois le recrutement de la jeune internationale française de 22 ans, très courtisée. Plus encore à l'heure actuelle, alors que l'ailière n'ayant connu que Bourges depuis ses débuts professionnels réalise la meilleure saison de sa carrière. Car si les Tangos dominent actuellement la Ligue Féminine, Chartereau, qui tourne depuis la reprise à 15,6 points à 50,4% de réussite aux tirs, 6,7 rebonds et 2 passes décisives pour 17 d'évaluation en 31 minutes, y est pour beaucoup.

Chartereau avait une clause pour partir



Des performances haut de gamme qui ne sont pas passé inaperçues du côté de l'ASVEL Lyon féminin et de son président Tony Parker. Pour parvenir à boucler l'arrivée de la meilleure poste 4 française du moment, le club rhodanien s'est appuyé sur la clause que comportait le contrat de l'internationale française chez les Tango. A savoir que si l'intéressée avait prolongé son bail de trois ans à Bourges l'année dernière (jusqu'en 2023), elle s'est entendue avec ses dirigeants pour pouvoir partir, notamment en cas d'offre impossible à résister. C'est le cas de celle de l'ASVEL. La double vice-championne d'Europe avec les Bleues devrait donc faire jouer l'option en question et mettre le cap l'été prochain sur l'un de nos autres représentants en Euroligue féminine. Nul doute que le tandem Chartereau-Johannes devrait faire un malheur dans le Rhône.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.