Bagarre générale Philippines-Australie : Les sanctions sont tombées

Bagarre générale Philippines-Australie : Les sanctions sont tombées©Media365

Alix Vermande, publié le jeudi 19 juillet 2018 à 11h36

La Fédération internationale de basket-ball a annoncé, ce jeudi, les sanctions prises à l'encontre des acteurs de la rencontre Philippines-Australie. Pour rappel, une bagarre générale complètement dingue avait éclaté au cours de ce match, disputé le 4 juillet, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019.

Les sanctions sont tombées. La Fédération internationale de basket-ball a dévoilé, ce jeudi, les mesures prises à l'encontre des acteurs de la si houleuse rencontre entre les Philippines et l'Australie, disputée le 4 juillet pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2019. Sans surprise, la FIBA a tenu à punir les principaux acteurs de la terrible bagarre générale qui avait éclaté au cours du match, mais pas seulement. « Nous condamnons toute forme de violence, à la fois sur et en-dehors du terrain. Le respect, la sportivité et le professionnalisme sont attendus des joueurs, des entraîneurs, des officiels et de toutes les parties prenantes à chaque match ». Ainsi, l'instance internationale a suspendu treize joueurs : dix Philippins et trois Australiens, mais aussi deux entraîneurs de la sélection du Pacifique. Les peines vont ainsi de un à six matchs d'exclusion de cette compétition, Calvin Abueva ayant reçu la plus lourde punition après avoir déjà été coupable d'un comportement antisportif sur la scène mondiale.

Lourdes peines pour les arbitres


Mais le corps arbitral a lui aussi fait les frais de ce pugilat, avec une interdiction d'exercer dans une compétition internationale pour une durée d'un an. Enfin, les deux Fédérations ont également écopé d'une amende respective de 215 128 euros pour les Philippines et de 86 051 euros pour l'Australie, comme le détaille le communiqué de la Fédération. « Les pays qui reçoivent doivent s'assurer de la meilleure organisation possible pour garantir la sécurité et le bien-être des joueurs et de tous les autres participants ». Les dirigeants espèrent ainsi que ces condamnations permettront de ne plus revoir pareille scène sur les parquets. L'espoir fait vivre.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU