ASVEL : Un pigiste médical en renfort ?

ASVEL : Un pigiste médical en renfort ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 27 novembre 2019 à 12h56

L'ASVEL a annoncé mercredi que l'intérieur américain Adreian Payne, absent depuis début octobre, n'était toujours pas prêt à reprendre la compétition. Le champion de France pourrait enrôler un pigiste médical.

Les supporters de l'ASVEL vont devoir patienter encore un peu plus avant de revoir Adreian Payne de nouveau à l'oeuvre sur le parquet de l'Astroballe. A l'arrêt depuis le 4 octobre après qu'une ancienne douleur à un pied s'est réveillée lors du dernier entraînement à la veille du match face au Bayern à Munich en Euroligue, lui provoquant une inflammation articulaire, le pivot américain de 28 ans n'est toujours pas prêt à reprendre la compétition. Payne a recommencé à trottiner en salle, mais son retour sur les terrains n'est pas encore pour tout de suite, nous apprend le club villeurbannais ce mercredi dans un communiqué. « Écarté des terrains depuis le 4 octobre dernier, Adreian Payne voit malheureusement son absence se prolonger pour quelques semaines encore. Son inflammation de l'articulation du pied, située à une zone très sollicitée, n'évolue pas suffisamment favorablement pour évoquer un retour proche. Le staff médical de LDLC ASVEL et l'intérieur américain poursuivent activement leur rééducation, à travers exercices de musculation et course sur tapis en apesanteur », indique l'ASVEL, qui pourrait donc se lancer à la recherche d'un joker pour pallier l'absence de l'ancien joueur de NBA (Atlanta, Minnesota, Orlando), finalement bien plus longue prévue.

Un pigiste médical, peut-être, mais pour l'Euroligue

« La date du 13 décembre, ciblée pour un retour à la compétition, étant incertaine, le club ne s'interdit pas de recruter un pigiste médical, à minima pour l'Euroligue, si un candidat idoine se positionne sur le marché. » Tout dépendra des opportunités, précise le conseiller des présidents Parker et Batum François Lamy. « Nous recherchons un pigiste médical, qui serait un pivot, pour l'Euroligue. Mais nous ne prendrons un joueur que s'il nous apporte une plus-value et ne perturbe pas l'équilibre de l'équipe. » A noter que si pigiste médical, il devait y avoir, le joueur ne disputerait probablement que les matchs européens. L'actuel leader du Championnat (10 matchs - 10 victoires) ne possède plus en effet que deux possibilités de recruter pour la Jeep Elite et ne tient pas à brûler l'un de ces deux jokers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.