WRC - Rallye de Turquie : Neuville termine la journée en tête, Ogier a vu Loeb revenir à hauteur

WRC - Rallye de Turquie : Neuville termine la journée en tête, Ogier a vu Loeb revenir à hauteur©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 19 septembre 2020 à 17h25

Premier du classement provisoire avant la pause déjeuner, Sébastien Ogier a connu des problèmes dans l'ES6 à la reprise. L'ES8 a vu Sébastien Loeb signer un temps canon pour s'emparer de la deuxième place derrière Thierry Neuville dans le même temps que son compatriote.

ES8 (Kizlan 2, 13,15km) : Loeb frappe fort pour conclure la journée

Quatrième du classement général avant la dernière spéciale de cette journée de samedi, Sébastien Loeb a tout donné sur ces 13,15km et ça a payé. Le nonuple champion du monde a repris près d'une seconde à un Thierry Neuville très solidement accroché à la première place, mais surtout quatre secondes à Sébastien Ogier, victime de problèmes techniques avant le départ de la spéciale alors qu'Elfyn Evans a perdu 28 secondes en raison de pneus très usés. En conséquence, Sébastien Loeb s'empare de la deuxième place du classement général du rallye dans le même dixième de seconde que Sébastien Ogier mais à 33 secondes de Thierry Neuville.



ES7 (Datça 2, 8,75 km) : Neuville enchaîne, Ogier double Evans

Lancé sur le même tempo que celui de Sébastien Ogier (Toyota) au plus fort de sa matinée, Thierry Neuville (Hyundai) aligne à son tour les meilleurs temps. Premier de l'ES5, juste avant la pause déjeuner, et de l'ES6, à la reprise, le Belge, passé aux commandes dans cette ES6 tandis que son rival français accumulait les soucis (et en particulier une crevaison), se montre également le plus rapide dans l'ES7. Ravi après-coup de sa capacité à laisser sa voiture sur des trajectoires propres pour ce deuxième passage à Datça, Neuville devance deux de nos trois représentants Ogier et Sébastien Loeb (Hyundai). Malgré de nouveaux problèmes de sélection de vitesses, le premier avait mis la barre très haut, mais pas assez pour l'homme fort du moment, qui a tourné encore plus vite que le Gapençais. Ogier se console en retrouvant la deuxième place, occupée au départ de la spéciale par Elfyn Evans (Toyota). Loeb, quatrième, frappe de nouveau aux portes du podium, 1"2 derrière le Gallois.


ES6 (Yesilbelde 2, 31,79 km) : Neuville prend la tête, Ogier rétrograde

Changement d'ambiance et recul au classement pour Sébastien Ogier (Toyota). Ce dernier avait connu un début de deuxième journée rêvée ce samedi, avec l'abandon de son rival Ott Tänak tandis que le Français, de son côté, accumulait les temps scratchs. Malheureusement pour lui, à la reprise, Ogier, qui avait terminé la matinée dans le fauteuil de leader provisoire, connaît à son tour des malheurs, dans l'ES6, pour le retour sur Yesibelde, où il avait brillé quelques heures en arrière. Gêné par un problème au niveau de la boîte de vitesse, le sextuple champion du monde a en plus la malchance de crever à l'avant gauche. Résultat : il termine uniquement quatrième de cette ES6, loin de Thierry Neuville (Hyundai), meilleur temps de cette première spéciale de l'après-midi et nouveau leader, lui qui gardait pourtant de mauvais souvenirs de son passage sur les lieux (il avait abandonné en 2018 et 2019). Seul pilote sorti indemne de cette ES6, le Belge prend les commandes, avec près de 22 secondes sur Elfyn Evans (Toyota), deuxième de la spéciale et pratiquement 30 sur Ogier. Passé lui aussi au travers, Sébastien Loeb (Hyundai) disparaît du Top 5, pour le plus grand plaisir de Källe Rovanperä (désormais 4eme) notamment.


ES5 (Kizlan 1, 13,15 km) : Neuville freine Ogier et se rapproche

Deuxième derrière Sébastien Ogier (Toyota) lors des trois spéciales précédentes, toutes gagnées par le Français, Thierry Neuville (Hyundai) coupe son rival dans son élan en signant à son tour le temps scratch de l'ES 5, devant le sextuple champion du monde, qui doit se contenter cette fois du rôle de deuxième. Le Belge, qui s'était déjà montré plus rapide que tout le monde dans l'ES1, retrouve le sourire, mais pas uniquement, puisque le quintuple vice-champion du monde consécutif en profite également pour se rapprocher du leader, avec de nouveau moins de deux secondes de retard sur le Gapençais. Elfyn Evans (Toyota), encore troisième de cette spéciale, cède, lui, de nouveau du terrain, au même titre que Sébastien Loeb (Hyundai), toujours quatrième mais à désormais plus de 21 secondes d'Ogier.


ES4 (Datça 1, 8,75 km) : Ogier engrange et creuse l'écart en tête

L'abandon d'Ott Tänak donne des ailes à Sébastien Ogier (Toyota). Après s'être déjà montré le plus rapide vendredi sur l'ES2 et samedi lors de l'ES3, première spéciale de cette deuxième journée du rallye de Turquie, le Gapençais laisse de nouveau tous ses concurrents dans son rétroviseur sur une ES4 tracée essentiellement en bord de mer. Un sixième temps scratch consécutif pour le sextuple champion du monde qui en profite pour prendre le large en tête du classement provisoire, avec désormais trois secondes d'avance sur son dauphin Thierry Neuville (Hyundai) et déjà plus de 11 sur le troisième Elfyn Evans (Toyota), respectivement deuxième et troisième également de cette deuxième spéciale du jour que redoutait Ogier en raison du sable sur la route. Sébastien Loeb (Hyundai) signe le cinquième chrono de cette ES4. Il reste néanmoins au pied du podium, à plus de 20 secondes de son compatriote.


ES3 (Yesilbelde 1, 31,79 km) : Tänak abandonne, Ogier déloge Loeb

Début de journée fatal à Ott Tänak (Hyundai) ! Le champion du monde en titre remonté sur le podium (à la troisième place) du classement général du Championnat du Monde après son succès sur ses terres, en Estonie il y a quinze jours, est contraint de mettre pied à terre dès la première spéciale de cette deuxième journée. Probablement victime d'une casse mécanique, l'Estonien s'est retrouvé dans le fossé dès les premiers kilomètres (Hyundai évoque un problème de direction) et doit abandonner, laissant ainsi le champ libre à ses rivaux, et en particulier à Sébastien Ogier (Toyota), sextuple champion du monde et actuellement leader du classement général. Leader, le Gapençais l'est également pour la première fois sur ce rallye de Turquie. Dans cet ES3 qui pourrait mettre un terme définitif au rêve de doublé de Tänak, Ogier, déjà temps scratch de l'ES2 vendredi, se montre en effet le plus rapide de nouveau, devant Thierry Neuville (Hyundai), Elfyn Evans (Toyota) et Sébastien Loeb (Hyundai), qu'il devance dans le même ordre désormais au classement. La veille, c'est l'Alsacien qui avait pourtant terminé en tête la première journée. Mais un Français chasse l'autre en tête.


RALLYE - WRC / TURQUIE
Classement (après 8 spéciales sur 12) - Samedi 19 septembre 2020
1- Thierry Neuville - Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai), en 1h36'38''6
2- Sébastien Loeb - Daniel Elena (FRA-FRA/Hyundai) à 33''2
3- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 33''2
4- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 1'00''8
5- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 1'18''8
...

Vainqueurs de spéciales
Neuville : 5 (ES1, ES5, ES6 et ES7)
Ogier : 3 (ES2, ES3 et ES4)
Loeb : 1 (ES8)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.