WRC - Rallye de Sardaigne : Sordo leader à l'issue de la journée, Ogier tombe du podium

WRC - Rallye de Sardaigne : Sordo leader à l'issue de la journée, Ogier tombe du podium©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 09 octobre 2020 à 18h15

Vainqueur l'année dernière sur ces mêmes terres, Dani Sordo a conclu la journée de vendredi par une troisième victoire de spéciale consécutive. L'Espagnol est un leader solide devant Teemu Suninen et Thierry Neuville, qui a éjecté Sébastien Ogier du podium.

ES6 - Tergu-Osilo 1 (12,81km) : Sordo puissance 4, Neuville chasse Ogier du podium

Après avoir signé le scratch lors des ES2, 4 et 5, Dani Sordo a terminé cette journée de vendredi sur une dernière bonne note. L'Espagnol a, en effet, signé le meilleur temps de l'ES6 avec une marge d'un peu plus d'une seconde sur Thierry Neuville et de trois secondes sur Ott Tänak pour un triplé Hyundai. Le pilote belge profite surtout de la contre-performance de Sébastien Ogier, seulement septième à quasiment onze secondes de Dani Sordo, pour s'emparer in extremis de la troisième place du classement général, derrière son coéquipier et Teemu Suninen, pour huit dixièmes de seconde. A l'issue de cette spéciale, Dani Sordo est donc leader avec 17 secondes d'avance sur le Finlandais, qui a cédé huit secondes sur ce dernier secteur chronométré, et un avantage de 35 secondes sur le Belge.



ES5 - Sedini-Castelsardo 1 (14,72km) : Sordo enfonce le clou, Ogier et Evans cèdent du terrain

La boucle de l'après-midi, avec deux spéciales au programme, a démarré parfaitement pour Dani Sordo. L'Espagnol a, en effet, signé le meilleur temps du secteur chronométré long de 14,72km avec un peu moins d'une seconde d'avance sur un Ott Tänak revanchard mais toujours loin au général. Teemu Suninen, troisième, cède encore deux secondes au pilote Hyundai mais voit son avance sur Sébastien Ogier grandir puisque le sextuple champion du monde, seulement septième, a lâché un peu plus de quatre secondes au Finlandais. Elfyn Evans, pour sa part, a cédé la quatrième place à Thierry Neuville après avoir perdu douze secondes sur le leader de l'épreuve.


ES4 - Erula-Tula 2 (21,78 km) : Sordo fait coup double, Ogier toujours sur le podium

Décidément, il n'y a rien à faire contre Dani Sordo (Hyundai) sur cette portion du tracé. Déjà intouchable lors du premier passage entre Erula et Tula (21,78 km), un peu plus tôt dans la matinée à l'occasion de l'ES2, l'Espagnol a encore laissé tout le monde dans son rétroviseur pour le retour sur cette spéciale, vendredi en toute fin de matinée lors de l'ES4. Auteur de son deuxième temps scratch depuis le départ de ce rallye de Sardaigne, le vainqueur de l'année dernière sur ces mêmes terres sardes fait coup double en s'installant par la même occasion aux commandes du classement provisoire. Sordo déloge le précédent leader Teemu Suninen (Ford M-Sport), qu'il devance désormais, tandis que Sébastien Ogier (Toyota), quatrième de cette ES4 survolée par l'Espagnol, conserve la troisième place, mais désormais à près de 19 secondes du nouveau leader. Encore distancé et toujours aussi mystérieux, Ott Tänak (Hyundai) a de nouveau perdu du temps. L'Estonien accuse désormais près de deux minutes de retard. La longue pause déjeuner (l'ES5 débutera à 16h14) devrait lui faire le plus grand bien. Même si pour la victoire finale, tous les espoirs semblent déjà s'être envolés pour lui.


ES3 - Tempio Pausania 2 (12,08 km) : Evans débloque son compteur, Tänak toujours dans le mal 

La matinée noire d'Ott Tänak (Hyundai) se poursuit. En difficulté depuis la première spéciale sans dévoiler l'origine de ses soucis (l'Estonien n'avait accordé que quelques mots à la presse après l'ES1, avait refusé de s'exprimer après l'ES2 et ne s'est même pas arrêté cette fois), le champion du monde en titre a encore perdu beaucoup de temps (plus de 27 secondes) dans l'ES3, dominée par Elfyn Evans (Toyota). Le Gallois, quatrième pour le moment du classement général, signe ainsi son premier temps scratch depuis le départ. Pour le retour des pilotes à Tempo Pausania, où le premier passage avait souri à un impressionnant Teemu Suninen (Ford M-Sport), le Finlandais a dû cette fois se contenter du quatrième temps, derrière Dani Sordo (Hyundai) et Sébastien Ogier (Toyota). Toujours troisième sur le podium provisoire, à un peu moins de 13 secondes, le Français monte en puissance et grapille du temps sur Suninen et Sordo au classement.


ES2 - Erula-Tula (21,78 km) : Sordo se montre, Suninen toujours devant

Vainqueur l'année dernière sur ces mêmes terres sardes, Dani Sordo (Hyundai) pointe déjà le bout de son nez. Troisième de l'ES1, le pilote espagnol se montre le plus rapide lors de l'ES2, entre Erula et Tula (21,78 km). Très content de sa performance et, plus encore, du rendement de sa i20 coupé, après l'arrivée (« La voiture marche vraiment très bien. Je pense que je peux attaquer un peu plus »), Sordo démontre immédiatement qu'il peut se succéder à lui-même au palmarès. Sur cette ES2, il devance Teemu Suninen (Ford M-Sport), toujours leader, et Sébastien Ogier (Toyota), qui en profite pour grimper seul à la troisième place du classement général. Les ennuis continuent en revanche pour Ott Tänak (Hyundai), qui perd encore du terrain, visiblement victime d'un problème mécanique. L'Estonien s'était montré peu loquace au sortir de l'ES1 un peu plus tôt. Cette fois, le champion du monde en titre a tout bonnement refusé de réagir.


ES1 - Tempio Pausania 1 (12,08 km) : Suninen démarre fort, Ogier limite la casse

Septième à s'élancer lors de cette première spéciale du rallye de Sardaigne, 6eme manche de la saison au programme de ce calendrier fortement raccourci en raison de la pandémie de Covid-19, Teemu Suninen (Ford M-Sport) donne le ton sur sa Fiesta WRC en signant le premier temps scratch après avoir collé une seconde au kilomètre à ses rivaux. Le Finlandais, époustouflant, devance son compatriote et coéquipier Esapekka Lappi d'un peu plus de douze secondes, tandis que Dani Sordo (Hyundai), vainqueur l'an dernier, complète ce premier podium, à un dixième de Lappi.  Quatrième de cette ES1 à 13"4, Sébastien Ogier (Toyota) limite la casse. Seulement septième, Thierry Neuville (Hyundai) a connu davantage de difficultés. Ott Tänak (Hyundai) termine encore plus loin derrière et doit se contenter de la dixième place, à près de trente secondes déjà de Suninen. « Bonne spéciale, tout va bien », a pourtant étonnamment commenté le champion du monde en titre estonien après l'arrivée.


RALLYE - WRC / SARDAIGNE
Classement après l'ES5 (sur 16) - Vendredi 9 octobre 2020
1- Dani Sordo - Carlos Del Barrio (ESP/Hyundai), en 1h12'40''9
2- Teemu Suninen - Jarmo Lehtinen (FIN-FIN/Ford M-Sport) à 17''4
3- Thierry Neuville - Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai) à 35''2
3- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 36''0
5- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 51''9
...

Vainqueurs de spéciales
Suninen : 1 (ES1)
Sordo : 4 (ES2, ES4, ES5, ES6)
Evans : 1 (ES3)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.