WRC - Rallye d'Estonie : Tänak solide leader, Neuville jette l'éponge, Ogier sur le podium

WRC - Rallye d'Estonie : Tänak solide leader, Neuville jette l'éponge, Ogier sur le podium©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 05 septembre 2020 à 18h41

Sébastien Ogier a profité des malheurs de Thierry Neuville à l'issue de l'ES7 pour monter sur le podium, derrière le leader Ott Tänak (Hyundai) et son dauphin Craig Breen (Hyundai). L'Estonien a pris les rênes depuis l'ES3 et ne semble pas décider à les lâcher.

ES11 - Elva 2 (11,72km) : Rovanperä termine fort la journée
Auteur du premier temps scratch de la journée, Kalle Rovanperä a terminé ce samedi comme il l'a commencé. Déjà à l'aise sur ce tracé lors de la première boucle, le pilote Toyota a confirmé en allant chercher le meilleur temps de la dernière spéciale de la journée devant Ott Tänak, qui termine cette journée confortablement en tête. L'Estonien, devant son public, a repris un peu moins de deux secondes à Craig Breen, qui repasse au-dessus des dix secondes de retard sur le leader du rallye. Une dernière spéciale qui permet surtout à Kalle Rovanperä de se rapprocher du podium, reprenant un peu plus de huit secondes à Sébastien Ogier, seulement sixième sur ces 11,72km.  Le Finlandais passe devant Elfyn Evans au classement général avant la dernière journée de compétition.

ES10 - Mäeküla 2 (14,76km) : Breen confirme, Tänak gère
Après avoir signé le temps scratch lors de l'ES9, Craig Breen n'a pas coupé son effort, bien au contraire. Au volant de sa Hyundai i20, l'Irlandais a devancé de sept dixièmes de seconde Kalle Rovanperä alors qu'Elfyn Evans signe le meilleur temps d'une Toyota Yaris. Le Britannique devance d'un peu plus d'une seconde son leader Sébastien Ogier. Le Gapençais peut se satisfaire d'avoir repris quatre dixièmes de seconde au leader du rallye d'Estonie, Ott Tänak. Avec cette deuxième victoire de spéciale consécutive, Craig Breen conforte sa deuxième place au classement général et creuse un peu plus l'écart sur Ogier, toujours solide troisième de l'épreuve.

ES9 - Otepää 2 (9,60 km) : Breen grappille
Dauphin d'Ott Tänak depuis que l'Estonien a pris les commandes de ce rallye qu'il dispute à domicile, Craig Breen est enfin récompensé de ses efforts. Sur l'ES9 et deuxième passage du jour à Otepää, l'Irlandais a devancé le champion du monde en titre pour signer son premier temps scratch depuis vendredi et permettre à Hyundai de regoûter au doublé. Breen en profite pour réduire légèrement l'écart qui le sépare du leader depuis l'ES3. Tänak avait alors délogé le petit prodige finlandais Rovanperä, alors en tête. Ce dernier, toujours cinquième du général provisoire, termine troisième de cette neuvième spéciale, devant Sébastien Ogier. Le Français, de nouveau distancé par Breen, conserve en revanche sa troisième place malgré ses soucis de pneus, mais, derrière, Elfyn Evans (4eme), continue de se montrer menaçant.

ES8 - Kanepi 2 (16,89 km) : Tänak passe la troisième et conforte son leadership
Déjà meilleur temps des ES3 et ES4, plus tôt dans la journée, Ott Tänak, sur ses terres, signe son troisième temps scratch depuis le début de ce premier rallye d'Estonie WRC. Une nouvelle très belle performance de l'Estonien et grand favori de cette épreuve qui permet au champion du monde en titre de conforter sa première place. Tänak compte désormais près de 15 secondes d'avance sur son dauphin Craig Breen et pratiquement 20 également sur Sébastien Ogier, seulement cinquième temps de cette spéciale remportée par le leader devant Rovanperä. Après coup, le Français a expliqué qu'il n'avait pas eu d'autre choix que de se montrer prudent sur certaines courbes afin de ne pas endommager ses pneus.

ES7 - Prangli 2 (20,23 km) : Troisième temps scratch pour Ogier, Neuville jette l'éponge
Avant la traditionnelle pause déjeuner, Thierry Neuville avait confirmé sa montée en puissance sur ce rallye d'Estonie en signant son premier temps scratch, sur l'ES6. Digestion très compliquée en revanche pour le pilote belge, qui n'ira pas plus loin que cette septième spéciale. Neuville a perdu le contrôle de sa Hyundai à la sortie d'un virage dont le quintuple vice-champion du monde est sorti trop large. Résultat : roue arrière droite arrachée et demi-train droit cassé pour Neuville, qui n'a pas d'autre choix que d'abandonner (pour la journée, puisque le règlement l'autorise à revenir dimanche) après avoir de surcroît perdu plus d'une minute. Dans le même temps, Sébastien Ogier, lui, a enlevé sa troisième spéciale et profite des malheurs de son rival pour s'emparer de sa troisième place sur le podium. Deuxième derrière le Français, Ott Tänak caracole toujours en tête, devant Craig Breen, désormais talonné de près par Ogier. Ce dernier a toutefois brûlé un joker, puisqu'il a terminé la spéciale avec un pneu sorti de la jante. Il va donc devoir utiliser son unique roue de secours.



ES6 - Elva 1 (11,72 km) : Première pour Neuville
Resté dans l'ombre des deux premiers du classement Ott Tänak et Craig Breen, eux aussi au volant d'une Hyundai i20, Thierry Neuville signe son premier temps scratch de ce rallye d'Estonie sur les 11,72 kilomètres de l'ES6. Comme Ogier lors de la spéciale précédente, le Belge devance Rovanperä. Troisième, Tänak conforte sa première place devant Breen, qui sent toutefois le souffle de Neuville se rapprocher derrière lui. Quatrième de la spéciale, Sébastien Ogier occupe toujours la même place au classement provisoire.

ES5 - Mäekulä 1 (14,76 km) : Tänak toujours devant, Ogier se réveille
Passé au travers dans la spéciale précédente, Sébastien Ogier se réveille. Probablement lassé d'être dominé par les trois Hyundai de Tänak, Breen et Neuville depuis le début de la journée, l'actuel leader du Championnat du Monde relève la tête sur l'ES5 en signant son deuxième temps scratch depuis le coup d'envoi de ce rallye d'Estonie marquant la grande reprise de la saison. Le premier seul pour le Gapençais, qui se montre plus rapide sur les routes de Maëkulä que Rovanperä et en profite pour se réinstaller à la quatrième place, au pied d'un podium toujours dominé par Tänak devant Breen et Neuville.

ES4 - Otepää 1 (9,60 km) : Tänak enchaîne
Pour ce premier rallye sur ses terres dans la catégorie reine, Ott Tänak se sent pousser des ailes. Temps scratch de l'ES3, l'Estonien et champion du monde en titre récidive dans la spéciale suivante, devançant de nouveau son dauphin au classement provisoire Craig Breen. Tänak gonfle au passage son avance sur l'Irlandais tandis que Thierry Neuville, troisième de cette ES3, grimpe sur ce podium cent pour cent Hyundai, deux rangs devant Sébastien Ogier. Le Français, seulement sixième de la spéciale, recule en cinquième position.

ES3 - Kanepi 1 (16,89 km) : Tänak se reprend, Rovanperä déchante
Héros inattendu de la première spéciale du jour sur ce rallye WRC d'Estonie premier du nom rappelant fortement celui des Mille Lacs, Kalle Rovanperä doit très vite déchanter. Après une entame de spéciale encore impressionnante de sa part, le Finlandais est freiné par une crevaison de son pneu arrière droit qui lui coûte près de trente secondes à l'arrivée ainsi que sa première place au classement. Ott Tänak, le vainqueur du shakedown de la veille, en profite pour se relancer en remportant cette ES3 devant Craig Breen et prendre les commandes. Cinquième, Sébastien Ogier grimpe néanmoins d'une place, mais reste au pied du podium (4eme).

ES2 - Prangli 1 (20,23 km) : Rovanperä démarre idéalement la journée
Au lendemain d'une première spéciale qui avait vu Sébastien Ogier et Esapekka Lappi se partager le temps scratch, le petit prodige finlandais Kalle Rovanperä lance idéalement la deuxième journée en dictant sa loi devant tous les meilleurs pour signer le meilleur temps de l'ES2, devant Craig Breen, monté en puissance tout au long de cette deuxième spéciale. Ott Tänak doit se contenter du quatrième temps, Sébastien Ogier du sixième. Rovanperä chasse le Français de la première place.

WRC / RALLYE D'ESTONIE
Classement à l'issue de la 10eme spéciale (sur 17) - Samedi 5 septembre 2020
1- Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai), en 1h15'08"4
2- Craig Breen-Paul Nagle (IRL-IRL/Hyundai) à 11"7
3- Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 28"7
4- Kalle Rovanperä-Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 34"9
5- Elfyn Evans-Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 36"8
...
9- Pierre-Louis Loubet-Vincent Landais (FRA-FRA/Hyundai) à 2'15"2

Vainqueurs de spéciales
Ogier : 3 (ES1, ES5 et ES7)
Lappi : 1 (ES1)
Rovanperä : 2 (ES2, ES11)
Tänak : 3 (ES3, ES4 et ES8)
Neuville : 1 (ES6)
Breen : 2 (ES9, ES10)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.