WRC : Pas de rallye de Nouvelle-Zélande pour Fourmaux

WRC : Pas de rallye de Nouvelle-Zélande pour Fourmaux©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 20 septembre 2022 à 20h45

Alors qu'il devait participer au rallye de Nouvelle-Zélande au volant d'une Ford, l'écurie M-Sport a confirmé que l'inscription du Français a été retirée.



Adrien Fourmaux va devoir être un peu plus patient. Contraint à l'abandon sur cinq des neuf manches du championnat du monde des rallyes (WRC) auxquelles il a pris part, le pilote français et son copilote Alexandre Coria devaient être alignés par l'écurie M-Sport au départ de l'épreuve prévue en Nouvelle-Zélande du 29 septembre au 2 octobre prochains. Toutefois, le pilote d'un côté et l'écurie de l'autre ont confirmé que l'inscription du Tricolore a finalement été retirée. Une décision qui intervient après un retrait pour le rallye de l'Acropole lié aux dégâts causés à la Ford Puma Rally1 lors de la manche belge du WRC. « D'un commun accord avec l'équipe qui me soutient dans cette période difficile, nous ne serons pas au départ du rallye de Nouvelle Zélande, a déclaré Adrien Fourmaux via son compte Twitter. Dans la situation actuelle, l'enjeu pour Alexandre et moi de participer à cette manche est malheureusement bien moindre. »

Fourmaux prépare déjà la Catalogne

De son côté, l'écurie M-Sport a confirmé qu'« après avoir réévalué les objectifs d'Adrien Fourmaux pour la saison 2022 », elle a pris la décision de retirer l'engagement du Français pour la 11eme manche du championnat. « M-Sport reste pleinement engagé auprès d'Adrien et cette décision a été prise en concertation avec lui et nos partenaires », ajoute la formation britannique. L'intéressé, quant à lui, assure que M-Sport « garde toute confiance » dans le duo qu'il forme avec Alexandre Coria et que sa saison n'est pas terminée. « Nous serons de retour en Catalogne, un rallye que nous adorons et pour lequel nous sommes déjà en pleine préparation avec les tests se déroulant cette semaine », a ajouté le pilote tricolore sur le réseau social. En Nouvelle-Zélande, l'écurie britannique pourra compter sur Craig Breen et Gus Greensmith quand Lorenzo Bertelli sera également présent dans une troisième voiture. Quant à la dernière manche de la saison, au Japon en novembre prochain, l'incertitude règne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.