WRC - Nouvelle-Zélande : Rovanperä s'installe en tête du général

WRC - Nouvelle-Zélande : Rovanperä s'installe en tête du général©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 01 octobre 2022 à 00h10

A l'issue d'une boucle matinale tronquée et grâce à une sortie de piste d'Elfyn Evans, Kalle Rovanperä a pris la tête du classement général du rallye de Nouvelle-Zélande devant Ott Tänak et Sébastien Ogier.



Kalle Rovanperä voit-il le bout du tunnel ? Sevré de victoire depuis l'Estonie en juillet dernier et restant sur deux résultats quasiment vierges alors qu'il peut s'assurer du titre mondial, le pilote Toyota a repris du poil de la bête sur les routes néo-zélandaises. Quatrième du classement général à l'issue de la première journée, le Finlandais a profité d'une matinée très mouvementée pour prendre les commandes. Alors que Craig Breen a fait oublier ses mésaventures en dominant l'ES8, première spéciale au programme de la boucle matinale, Kalle Rovanperä s'est montré le plus rapide sur le neuvième secteur chronométré. Alors qu'il a repris quasiment huit secondes à Ott Tänak, c'est Elfyn Evans qui a perdu le plus gros sur ces 22,5 kilomètres. En effet, après un peu plus de 9000 mètres, le Gallois a été victime d'un tête-à-queue dont sa Toyota GR Yaris Rally1 n'est pas sortie indemne. La carrosserie a été abimée autant à l'avant qu'à l'arrière mais la mécanique a également souffert avec des problèmes de freins et une pression d'eau basse.

Greensmith provoque l'annulation de l'ES10

Un souci que l'équipage a essayé de solutionner grâce à l'eau qu'ils ont emporté pour boire. Des dommages qui laissaient craindre le pire pour Elfyn Evans mais, heureusement pour lui, l'ES10 n'a pas pu être disputée dans son intégralité. Alors que cinq pilotes ont pu boucler le parcours de 5,81 kilomètres, Gus Greensmith a été victime d'une violente sortie de piste dont le pilote britannique et son co-pilote suédois Jonas Andersson sont sortis indemnes. Les commissaires ont alors sorti le drapeau rouge puis ont convenu d'annuler purement et simplement la spéciale pour laisser le temps d'évacuer l'épave de la Ford Puma Rally1. A l'issue de cette matinée, Kalle Rovanperä pointe donc en tête du classement général avec un peu moins de cinq secondes d'avance sur Ott Tänak quand Sébastien Ogier complète le Top 3 à six secondes et demie. Elfyn Evans est relégué à 30 secondes quand Thierry Neuville profite de l'abandon de Gus Greensmith pour remonter au cinquième rang malgré une boîte de vitesses souffrante, avec un troisième rapport qui ne fonctionne plus.

RALLYE - WRC / NOUVELLE-ZELANDE
Classement après l'ES9 (sur 17) - Samedi 1er octobre 2022
1- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) en 1h59'25''5
2- Ott Tänak - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 4''6
3- Sébastien Ogier - Benjamin Veillas (FRA-FRA/Toyota) à 6''5
4- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 30''4
5- Thierry Neuville - Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 1'03''9
...

Vainqueurs de spéciales
Tänak : 2 (ES1, ES7)
Greensmith : 1 (ES2)
Evans : 1 (ES3)
Ogier : 1 (ES5)
Rovanperä : 2 (ES6, ES9)
Breen : 1 (ES8)

L'ES10 a été annulée après la sortie de route de Gus Greensmith.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.