WRC - Monza : Un changement d'adhérence a surpris Evans

WRC - Monza : Un changement d'adhérence a surpris Evans©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 05 décembre 2020 à 21h55

Alors qu'une sortie de route dans la 11eme spéciale du rallye de Monza a quasiment mis fin à ses espoirs de titres, Elfyn Evans est revenu sur sa mésaventure.

Elfyn Evans a peut-être laissé passer la chance d'une vie. Leader du championnat du monde des rallyes avec quatorze longueurs d'avance sur Sébastien Ogier avant le rallye de Monza, dernière manche de la saison, le Britannique était en position de force pour remporter son premier titre mondial en WRC. Mais la neige tombée sur les montagnes de Lombardie a dramatiquement changé la donne. En effet, lors de la 11eme spéciale, Elfyn Evans a fait l'erreur qu'il ne fallait pas faire. « Au début de la spéciale, il y avait beaucoup d'eau stagnante mais j'ai eu l'impression d'avoir un passage correct. Puis, petit-à-petit, c'est devenu neigeux et je n'ai cessé de penser que j'y allais trop lentement, ce qui était le sentiment général, a confié le Britannique au site officiel du WRC. Les chutes de neige sont devenues plus importante mais, la plupart du temps, l'adhérence était bonne. Nous sommes arrivés au niveau d'un virage plat à droite avec un freinage court et une surface qui a changé. Quand j'ai appuyé sur la pédale de freins, c'était comme sur de la glace et nous n'avions aucune chance de ralentir. Ça m'a totalement surpris, mais c'est ainsi. »


Evans autant déçu pour lui que pour Toyota

Cet abandon, qui ne met toutefois pas un terme à son rallye, ouvre la porte à Sébastien Ogier en vue du titre mondial. Le Gapençais, leader de l'épreuve à l'issue de la journée de samedi, doit aller chercher quinze points à l'issue de l'épreuve pour valider son septième titre mondial sans prendre en compte les éventuels points pris par Elfyn Evans lors de la « Power Stage ». « C'est difficile à vivre, c'est certain, mais c'est comme ça, assure le Britannique qui a qualifié d'extrême le changement d'adhérence qui a provoqué sa sortie de route. Ce n'est pas terminé tant que ce n'est pas terminé même si, évidemment, ça sera bien plus simple pour Sébastien Ogier d'atteindre son objectif. » S'il ne regrette pas d'avoir pris des risques, assurant qu'on ne gagne pas en restant spectateur et en attendant les erreurs des autres, Elfyn Evans regrette d'avoir entamé les chances de Toyota de battre Hyundai pour le classement constructeurs. « En ce qui me concerne, je suis dégouté pour l'équipe car, en ce qui concerne le classement constructeurs, la situation était vraiment bonne pour Toyota. Mon erreur a terni tout ça et j'en suis désolé, s'est lamenté le Britannique. Nous avions une voiture et un équipage fantastiques toute la saison donc je suis évidemment déçu pour moi mais également pour l'équipe. » Avec Dani Sordo et Ott Tänak sur le podium provisoire, Hyundai est en position de force pour arracher le titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.