WRC - Monza : Ogier au septième ciel !

WRC - Monza : Ogier au septième ciel !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 06 décembre 2020 à 13h16

Sébastien Ogier n'a pas tremblé lors de la journée de dimanche au rallye de Monza, malgré la pluie et la boue, et il s'est imposé, ce qui lui permet de remporter un septième titre de champion du monde, le premier avec Toyota.




ES16 - Serraglio 1 (14,95km) : Ogier champion du monde !

Sébastien Ogier est au septième ciel ! Le pilote français de bientôt 37 ans a décroché le septième titre mondial de sa carrière, au terme de la dernière spéciale du dernier rallye de cette saison 2020 très particulière. Alors qu'il avait entamé le rallye de Monza avec quatorze points de retard sur son coéquipier de chez Toyota Elfyn Evans, Ogier a vu le Gallois sortir de la route samedi après-midi, ce qui lui laissait alors un boulevard pour le titre de champion du monde. Le Gapençais n'avait alors « plus qu'à » remporter le rallye dimanche à la mi-journée, pour être couronné, sans avoir à faire de calculs avec les points bonus attribués lors de la dernière spéciale. Et Sébastien Ogier y est parvenu ! Celui qui était leader samedi soir avec  17 secondes d'avance sur Dani Sordo n'a pas pris de risques et a triomphé dimanche ! Lors de la dernière spéciale, où il a pris le départ en dernier, sur des chemins parsemés de flaques d'eau et des routes glissantes, le pilote français a connu une petite frayeur lorsque ses indispensables essuie-glaces ont cessé de fonctionner pendant quelques secondes, mais il a finalement réussi à rallier l'arrivée sans encombre en finissant septième de la spéciale. Ott Tänäk et Dani Sordo finissent à quatorze et quinze secondes du Français au classement général et assurent donc le titre constructeurs à Hyundai. Ogier est quant à lui sacré avec huit points d'avance sur Evans.

Lors de cette saison 2020 qui n'aura donc vu que sept rallyes se disputer au lieu de quatorze, en raison de la pandémie de coronavirus qui a privé les pilotes de compétition de mi-mars à début septembre, Sébastien Ogier aura donc remporté deux victoires, au Mexique et à Monza, pour porter son total en carrière à 49. Sacré champion du monde  de 2013 à 2016 avec Volkswagen et en 2017 et 2018 avec M-Sport, le voici désormais septuple champion du monde, avec Toyota ! Et ce titre a sans doute été l'un des plus difficiles à aller chercher, au vu des conditions très particulières de cette année 2020, et du dernier rallye. Comme il a décidé de reporter sa retraite d'un an, Sébastien Ogier pourrait donc viser un huitième titre mondial l'année prochaine, et pourquoi pas revenir à un titre du recordman, Sébastien Loeb !

ES15 - Serraglio 1 (14,95km) : Ogier touche au but

Encore 15 kilomètres à boucler sans encombre et Sébastien Ogier sera sacré champion du monde pour la septième fois ! Le pilote français est toujours en tête du rallye de Monza, ce qui lui assure virtuellement le titre mondial, puisqu'il compterait alors onze points d'avance sur Elfyn Evans, qui ne peut plus espérer que prendre les cinq points de la Power-Stage ce dimanche. Ogier n'a pas pris de risque lors de la 14eme spéciale, qui se déroulait une nouvelle fois autour du circuit de Monza, mais avec cette fois des incursions sur des chemins de terre boueux. L'ES14 comptait d'ailleurs 22 changements de surface en 15 kilomètres ! C'est Dani Sordo qui a remporté l'ES14, avec trois secondes d'avance sur Tänäk, quatre sur Lappi et sept sur Ogier. "Le but est de ramener le titre constructeurs à la maison, pas de me battre avec Ott", a réagi l'Espagnol, qui reprend tout de même la deuxième place du rallye à l'Estonien, pour deux dixièmes. Sébastien Ogier, lui, était plutôt satisfait de sa spéciale : "la portion boueuse était vraiment mauvaise à certains endroits. Mais jusqu'ici, tout va bien. Je vais essayer de garder ce rythme lors de la dernière spéciale et j'espère que ça va le faire". La Power-Stage va se dérouler en effet sur le même parcours, à partir de 12h18. Avec un septième titre de champion du monde à aller chercher !

ES14 - Pzero Grand Prix 3 (10,31km) : Ogier creuse l'écart

Sébastien Ogier démarre parfaitement bien cette journée qui pourrait lui permettre de décrocher un septième titre de champion du monde ! Alors que Dani Sordo avait remporté les deux spéciales "Pzero Grand Prix", c'est le Français qui s'est imposé sur cette ES de 10,31km empruntée pour la troisième fois du week-end, entièrement sur le circuit de Monza et donc sur asphalte. Dans la nuit italienne, Ogier s'est imposé en un peu plus de cinq minutes et trente secondes, avec une seconde et six dixièmes d'avance sur son coéquipier Kalle Rovanperä, alors que les pilotes Hyundai Ott Tänäk (3eme) et Dani Sordo (5eme) n'ont pas voulu prendre de risques, afin s'assurer le titre pour le constructeur sud-coréen en ramenant la voiture à bon port dimanche à la mi-journée. "Les pneus ont fait une grande différence ! Je n'ai pas vraiment poussé, j'ai juste roulé propre", a signifié Ogier à l'arrivée. Le pilote Toyota compte désormais 25 secondes d'avance sur Tänäk, qui a chipé la deuxième place à Sordo. Rappelons que Sébastien Ogier sera sacré champion du monde s'il remporte ce rallye, quel que soit le résultat de la power-stage. S'il fini deuxième, il ne comptera "que" quatre points d'avance sur Elfyn Evans, qui pourrait alors lui ravir le titre grâce aux points bonus de la power-stage (de 1 à 5 points pour les cinq premiers).

RALLYE - WRC / MONZA
Classement général final (après 16 spéciales) - Dimanche 6 décembre 2020
1- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) en 2h15'51"
2- Ott Tänäk - Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 13"9
3- Dani Sordo - Carlos Del Barrio (ESP-ESP/Hyundai) à 15"3
4- Esapekka Lappi - Janne Ferm (FIN-FIN/Ford) à 45"7
5- Kalle Rovanperä - Jonne Halttune (FIN-FIN/Toyota) à 1'11"1
...

Vainqueurs de spéciales
Ogier : 5 (ES1, ES5, ES7, ES11, ES14)
Sordo : 5 (ES2, ES6, ES8, ES13, ES15)
Evans : 2 (ES4, ES9)
Lappi : 1 (ES3)
Katsuta : 1 (ES16)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.