WRC - Monte-Carlo : Ogier repasse devant

WRC - Monte-Carlo : Ogier repasse devant©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 24 janvier 2020 à 18h02

Deuxième de l'ES8 derrière Neuville mais devant Evans, Sébastien Ogier est repassé en tête, avec 1"2 sur le Britannique.

ES8 : Ogier reprend la tête
Timing parfait pour Sébastien Ogier (Toyota). En chasse depuis le début de la journée, le Gapençais a bouclé ce deuxième jour en tête, juste devant son coéquipier et ancien leader le Britannique Elfyn Evans. Le septuple champion du monde a terminé deuxième de l'ES8, une seconde derrière Thierry Neuville (Hyundai) mais devant Evans, troisième de cette ultime spéciale de vendredi à près de cinq secondes du pilote français. Au classement, Ogier repasse ainsi aux commandes (il ne l'avait plus été depuis jeudi), avec un peu plus d'une seconde d'avance (1"2) sur Evans, tandis que Neuville complète toujours le podium provisoire, avec 6"4 de retard sur un Ogier tout heureux de se retrouver premier. « La journée a été difficile et nous commencions à avoir des pneus usées. Nous sommes donc heureux d'être ici, ce n'est pas un mauvais chrono », appréciait l'ancien représentant de Citroën, tandis que son coéquipier britannique estimait malgré tout que ce jeudi n'était « pas une mauvaise journée dans l'ensemble », contrairement à celle vécue par Neuville, à en croire le Belge (« Ce n'était pas une journée facile et c'est décevant. ») Toujours quatrième, Sébastien Loeb a encore reculé au classement après sa quatrième place uniquement dans cette ES8 disputée entre Avançon et Notre-Dame-du-Laus (20,59 km).

Avec A.C

ES7 : Ogier grignote
Encore une victoire pour Toyota ! Sébastien Ogier a confirmé ses bonnes dispositions de l'après-midi en remportant l'ES7, avec six dixièmes d'avance sur Elfyn Evans et trois secondes sur Thierry Neuville. Le pilote français n'était pourtant pas ultra-satisfait à l'arrivée : « Je n'ai pas fait le meilleur choix de pneus et j'ai dû faire attention. La voiture bougeait beaucoup ». Le Britannique ayant plus que limité les dégâts, il est toujours en tête du rallye avant la dernière spéciale de la journée, avec trois secondes d'avance sur Ogier et dix sur Neuville. Quel suspense !

ES6 : Ogier se montre
Les Toyota semblent vraiment à l'aise ce vendredi, et après Elfyn Evans, c'est au tour de Sébastien Ogier de s'offrir une spéciale. Le Gapençais, qui a opté pour un pneu super-soft de plus que ses adversaires, a devancé Thierry Neuville de cinq secondes et Evans de six secondes. Le Britannique est arrivé avec la roue avant droite légèrement abimée, mais plus de peur que de mal. Il ne compte plus que trois secondes d'avance sur le pilote français.

ES5 : Evans confirme
Quelle belle matinée pour Elfyn Evans, qui a remporté sa troisième spéciale de suite, en dominant de quatre secondes Sébastien Ogier et de cinq et demie Thierry Neuville, sous une pluie fine. « Je suis encore en train d'apprendre sur cette voiture et j'ai encore besoin de trouver où est la limite », a reconnu le Français à l'arrivée. Evans compte désormais neuf secondes d'avance sur Neuville et dix sur Ogier, avant les spéciales de l'après-midi, qu'on annonce plus glissantes en raison de la poussière.

ES4 : Tänak se fait très peur et abandonne, Evans prend les commandes
Quelle immense frayeur pour Ott Tänak ! Le champion du monde est contraint à l'abandon suite à une violente sortie de route à plus de 180km/h après 9,2km de spéciale. Partis en tonneau, l'Estonien et son copilote Martin Järveoja sont tombés dans un ravin en contre-bas. Mais ils ont réussi à sortir de leur voiture seuls et ont été conduits à l'hôpital pour des examens de contrôle, respectant ainsi la procédure classique. Un petit miracle au vu des images, qui font froid dans le dos. Le premier rallye de Tänak sous les couleurs de Hyundai ne pouvait pas commencer de pire façon... Hormis cet accident majeur, la spéciale a été marquée par la nouvelle victoire d'Elfyn Evans, avec trois secondes d'avance sur Ogier et neuf sur Neuville. Si bien que le pilote Toyota prend la tête du rallye, avec trois secondes d'avance sur le Belge et cinq et demie sur le Français.

ES3 : Evans domine, Neuville reste en tête
Elfyn Evans (Toyota) est désormais deuxième du rallye de Monte-Carlo, après sa victoire dans l'ES3 avec deux secondes d'avance sur Sébastien Loeb (Hyundai) et cinq sur le champion du monde Ott Tänak (Hyundai). Pas de pluie au programme mais une température de 3°c pour cette première spéciale de la journée, qui a vu le leader Thierry Neuville (Hyundai) terminer avec vingt secondes de retard sur le Britannique. « Dans un virage, il y avait beaucoup de glace, j'ai dû redémarrer et j'ai perdu un peu de temps. C'était plus glissant que ce que j'imaginais et j'ai eu du mal avec mes pneus », a reconnu le Belge à l'arrivée. Il ne compte plus que 5''4 d'avance sur Evans et 7''5 sur Ogier.

RALLYE - WRC / MONTE-CARLO
Classement après l'ES8 - Vendredi 24 janvier 2020
1- S.Ogier - J.Ingrassia (FRA-FRA, Toyota) en 1h43'31"5
2- E.Evans - S.Martin (GBR-GBR, Toyota) à 1"2
3- T.Neuville - N.Gilsoul (BEL-BEL, Hyundai) à 6"4
4- S.Loeb - D.Elena (FRA-MON, Hyundai) à 1'06"9
5- E.Lappi  - J.Ferm (FIN-FIN, Ford) à 1'57"2
...

Vainqueurs des spéciales
Evans : 3 (ES3, ES4, ES5)
Ogier : 3 (ES1, ES6, ES7)
Neuville : 2 (ES2, ES8)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.