WRC : Les prochains rallyes maintenus sous réserve de l'aval des gouvernements

WRC : Les prochains rallyes maintenus sous réserve de l'aval des gouvernements©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 21 mars 2020 à 18h45

Si le rallye d'Argentine a déjà été reporté, le devenir des épreuves programmées au Portugal et en Italie est dans les mains des gouvernements en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Après la victoire de Sébastien Ogier dans un rallye du Mexique tronqué, le WRC s'est mis sur pause. Alors que les pilotes devaient s'affronter sur les routes d'Argentine entre le 23 et le 26 avril, les organisateurs de l'épreuve ont renoncé en raison de la crise sanitaire qui commence à toucher l'Amérique du Sud. Une épreuve qui ne pourra pas être disputée avant la fin de l'année. « Les restrictions imposées par le gouvernement argentin signifient que l'épreuve ne pourra avoir lieu avant les trois derniers mois de l'année », assure le promoteur du WRC sur le site officiel du championnat. Pour la suite de la saison, l'incertitude est de mise.


Le WRC attend les décisions gouvernementales

En raison de l'état d'urgence décrété tant au Portugal qu'en Italie, mais également avec la fermeture des frontières de l'Union Européenne, la tenue des deux prochaines manches à la fin du mois de mai et au début du mois de juin prochain ne sont pas encore garanties. Si les préparatifs de ces deux épreuves se poursuivent malgré tout, « la FIA et WRC Promoter ne prendront aucune décision jusqu'aux nouvelles annonces gouvernementales de chaque pays », annonce ce communiqué. Autrement dit, une décision pour le Rallye du Portugal ne devrait pas être prise avant le 3 avril quand le gouvernement italien, qui doit faire face au pic de la crise, a prévu de revoir sa position le 25 mars prochain. En ce qui concerne le retour du Kenya dans le giron du WRC en juillet prochain, les préparatifs avancent également alors que les autorités kenyanes ont fermé les frontières du pays pour 30 jours. La patience est donc de mise au sein des écuries dans une saison qui, comme pour beaucoup d'autres sports, ne ressemblera à rien de connu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.