WRC : Le rallye de Belgique annulé, Evans se rapproche du titre

WRC : Le rallye de Belgique annulé, Evans se rapproche du titre©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 14h38

Les organisateurs du rallye de Belgique, qui devait se dérouler autour d'Ypres dans trois semaines, ont annoncé son annulation en raison de la reprise de la pandémie de coronavirus.

Ajouté au calendrier WRC lors de la refonte du calendrier du championnat du monde des rallyes suite à la pandémie de coronavirus qui a mis le sport à l'arrêt au printemps dernier, le rallye de Belgique n'aura finalement pas lieu. Les organisateurs de l'épreuve qui devait se dérouler autour d'Ypres du 20 au 22 novembre ont annoncé son annulation ce vendredi. « Nous avons toujours pleinement soutenu le Renties Ypres Rally Belgium, mais nous ne pouvons pas laisser le rallye se poursuivre. Nous avons pris cette décision en étroite consultation avec le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, et les bourgmestres des autres villes », a déclaré Emmily Talpe, bourgmestre d'Ypres. « Pour l'heure, la santé de la population, du personnel hospitalier, de nos employés et bénévoles, des participants et de tous les fans de rallye prévaut, a réagi de son côté l'organisateur du rallye belge, présent au calendrier du championnat d'Europe des rallyes depuis 1965. Nous avons suivi la crise sanitaire en étroite concertation avec les autorités locales. Malheureusement, les chiffres ont continué d'augmenter considérablement. Le Rallye d'Ypres est à la pointe de la sécurité en Europe depuis des années. Cette fois, la santé vient également en premier plan. » Rappelons que la Belgique est l'un des pays d'Europe les plus touchés par la pandémie, avec 392 258 cas et 11 308 décès, selon les derniers chiffres.


Quatorze points de retard pour Ogier

Sur le plan sportif, l'annulation de ce rallye est une bonne nouvelle pour Elfyn Evans, le leader du championnat du monde, et une mauvaise pour Sébastien Ogier, Thierry Neuville et Ott Tänak, qui peuvent encore mathématiquement encore rêver du titre. En effet, avec l'annulation du rallye de Belgique, il ne restera plus que le rallye de Monza (si tout va bien), à disputer du 4 au 6 décembre. Soit un maximum de 30 points à prendre (25 pour la victoire sur le rallye, 5 pour la victoire sur la Power-Stage). Or, le Gallois compte actuellement 14 points d'avance sur le Français, 24 sur le Belge et 28 sur l'Estonien. A 31 ans, le pilote Toyota Elfyn Evans a donc de belles chances de décrocher son premier titre mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.