WRC - Finlande : Tänak leader à l'issue de la deuxième journée, Ogier est parti à la faute

WRC - Finlande : Tänak leader à l'issue de la deuxième journée, Ogier est parti à la faute©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 27 février 2021 à 18h42

Avec le meilleur temps lors de trois des six spéciales disputées ce samedi, Ott Tänak a conservé la tête du classement général de l'Arctic Rally devant Kalle Rovanperä. Sébastien Ogier, victime d'une sortie de piste dans la dernière spéciale, a perdu toute ambition.

ES8 - Siikakämä 2 (27,68km) : Neuville tout proche de Rovanperä, Ogier a tout perdu

Pour conclure la deuxième journée de l'Arctic Rally, le deuxième passage dans la spéciale de Siikakämä n'a pas été avare en émotions. Tout d'abord, Thierry Neuville est allé chercher un premier temps scratch avec une marge de douze secondes sur Ott Tänak. Avec ce résultat, le Belge ne compte plus qu'un peu moins de deux secondes de retard sur Kalle Rovanperä. « C'était une très bonne spéciale. La voiture a très bien marché et j'ai essayé d'économiser mes pneus pendant toute la spéciale, a confié le Belge à l'arrivée. C'était un passage très propre et la communication est bonne avec mon copilote mais nous pouvons encore nous améliorer. » Avec ce résultat, Thierry Neuville parvient à distancer Craig Breen avant les deux dernières spéciales. Si le pilote Hyundai est le grand gagnant de cette dernière spéciale de la journée, le grand perdant est... Sébastien Ogier. A 200 mètres de l'arrivée de la spéciale, le champion du monde en titre est sorti de la piste et a planté sa Yaris WRC dans un mur de neige. A force d'efforts, le Gapençais et son coéquipier Julien Ingrassia ont pu reprendre la piste mais ont abandonné 20 minutes et tout espoir de marquer des gros points dans ce rallye. « Dans le dernier véritable virage, on est allé un peu trop sur le côté et on est entré en contact avec le mur de neige. C'est dommage mais c'est un week-end à oublier. »

ES7 - Kaihuavaara 2 (19,91km) : Rovanperä se signale, Ogier gagne encore une place

Si Ott Tänak est intouchable depuis le début de l'Arctic Rally, la spéciale de Kaihuavaara se refuse obstinément à lui. Alors qu'Elfyn Evans a signé le meilleur temps sur ce secteur chronométré de 19,91km, c'est Kalle Rovanperä qui a privé l'Estonien du meilleur temps pour un peu moins de deux secondes. Un succès d'estime qui tient à l'attaque du pilote finlandais. « Peut-être que les autres sont plus intelligents et économisent leurs pneus, a confié le pilote Toyota. On a fait un petit pari. » Après avoir pris la troisième place lors de l'ES6, Thierry Neuville a creusé un peu plus l'écart sur Craig Breen grâce à son quatrième temps derrière Elfyn Evans et devant Sébastien Ogier. Le champion du monde en titre profite d'une contre-performance d'Oliver Solberg pour gagner une position au classement général et s'installer au sixième rang. « Je n'ai pas vraiment attaqué sur cette spéciale, j'essayais d'économiser mes pneus pour la dernière spéciale », a ainsi déclaré le Français, qui devrait donc passer à l'attaque sur les 28 derniers kilomètres de la journée.

ES6 - Mustalampi 2 (24,43km) : Tänak enchaîne, Neuville sur le podium

Déjà auteur du meilleur temps lors du premier passage sur le secteur chronométré de Mustalampi, Ott Tänak a récidivé pour lancer la boucle de l'après-midi. Mais le grand gagnant de cette sixième spéciale de l'Arctic Rally, c'est bien Thierry Neuville. Le Belge, qui n'a concédé que deux dixièmes de seconde à son coéquipier chez Hyundai, profite d'une légère contre-performance de Craig Breen pour s'emparer de la troisième place à seulement dix secondes de Kalle Rovanperä. « J'en ai peut-être trop demandé aux pneus. Je les ai senti faiblir de manière soudaine, ce que nous n'avions pas connu lors des essais, a confié le Belge après cette performance. Nous allons essayer de les gérer dans les prochaines spéciales. » Cette ES6 a également permis à Sébastien Ogier de gagner une place au classement général, prenant la septième position à son coéquipier Takamoto Katsuta... mais avec plus d'une minute de retard sur Ott Tänak. « J'ai tout tenté mais je crains que les chronos vont s'améliorer car c'est assez tendre dans de la deuxième boucle, a confié le champion du monde en titre. Mes pneus étaient vraiment détruits sur la fin donc je pense que ça sera une boucle compliquée pour les gommes. » Une spéciale qui a également vu Pierre-Louis Loubet connaître des soucis techniques au volant de sa Hyundai engagée par l'écurie 2C Compétition. « Je ne sais pas ce qui est arrivé, a confié le pilote français à l'arrivée de la spéciale. Nous n'avions pas de moteur, comme si nous étions en mode route. »

ES5 - Siikakama 1 (27,68km) : Et de quatre pour Tänak !

Ott Tänak n'a pas laissé longtemps la concurrence le priver de victoire ! L'Estonien a remporté sa quatrième spéciale sur les cinq disputées depuis le début du rallye de Finlande, en s'imposant avec un dixième d'avance sur Elfyn Evans et onze dixièmes sur Sébastien Ogier lors de la dernière spéciale de la matinée. "On a effectué quelques changements, et la voiture s'est très bien comportée. C'est si difficile de trouver la confiance, mais une fois que vous connaissez cette spéciale, c'est l'une des meilleures", a confié Tänak à l'arrivée, alors que cette spéciale sera disputée en nocturne un peu plus tard dans la journée. Il devance désormais Kalle Rovanperä (qui a heurté un mur de neige, sans conséquence) de 23 secondes et Craig Breen de 29. Sébastien Ogier poursuit sa remontada, mais il est toujours huitième au classement général, à 17 secondes du Top 5 : "C'est mieux qu'hier, mais tout ce qu'on a perdu sera difficile à rattraper. Cette spéciale était OK, même s'il y avait un peu de neige sur la route". Son coéquipier japonais Takamoto Katsuta, qui le précède au classement, n'est plus qu'à deux secondes.

ES4 - Kaihuavaara 1 (19,91km) : Evans meilleur temps, frayeur pour Tänak, Ogier gagne une place

Elfyn Evans brise la série d'Ott Tänak ! Alors que l'Estonien avait remporté les trois premières spéciales, le Britannique a gagné la quatrième, la plus courte du rallye, avec un peu moins de 20 kilomètres. "C'était une spéciale rapide. J'aurais pu faire mieux à certains endroits, mais quand ça va si vite, vous devez déjà vous assurer que vos notes sont bonnes", a réagi Evans à l'arrivée, sachant que cette spéciale sera de nouveau disputée dans l'après-midi. Le Gallois a devancé d'un peu plus d'une seconde son coéquipier de chez Toyota Kalle Rovanperä, qui n'a pourtant pas eu "un bon feeling avec la voiture", mais qui en profite pour prendre la deuxième place au général à Craig Breen (Hyundai) pour quelques dixièmes de seconde. Le leader reste bien sûr Ott Tänak, qui a connu une frayeur puisque ses essuie-glaces sont tombés en panne et qu'il a heurté un bloc de neige à quatre kilomètres de l'arrivée. L'Estonien a fini huitième à six secondes d'Evans, mais compte encore 21 secondes d'avance sur son nouveau dauphin. Sébastien Ogier, de son côté, a gagné une place au général (8eme) grâce à sa troisième place sur la spéciale, dont il était très content. Il reste toute de même à seize secondes du Top 5.

ES3 - Mustalampi 1 (24,43km) : Le triplé pour Tänak

Troisième spéciale du rallye de Finlande et troisième temps-scratch pour Ott Tänak ! Mais cette fois, l'Estonien ne s'est imposé que pour une seconde, face à son coéquipier de chez Hyundai Thierry Neuville (qui a connu des problèmes techniques de communication avec son copilote), lors du premier passage sur la spéciale de Mustalampi, qui s'est déroulée sous un grand ciel bleu et une température de -4°c. "Ce matin, j'ai attaqué fort et parfois j'ai touché les blocs de neige sur le côté. C'était difficile", a confié Tänak après la spéciale. Le champion du monde 2019 en profite pour accentuer son avance sur Craig Breen, cinquième de la spéciale après plusieurs petites erreurs, et qui pointe désormais à plus de 23 secondes au classement général. Sébastien Ogier, quant à lui, n'ouvrait pas la route ce samedi, contrairement à vendredi, et il a limité les dégâts en finissant à sept secondes et demie de Tänak, mais il n'est encore que neuvième au classement général, à 57 secondes de son rival. "J'ai essayé d'aller le plus vite possible, ce n'était pas facile, c'était très glissant", a-t-il confié à l'arrivée. Le champion du monde espère que les cinq autres spéciales de la journée lui permettront de remonter dans le Top 5, qui n'est qu'à quatorze secondes après l'ES3.

RALLYE - WRC / FINLANDE
Classement à l'issue de l'ES6 (sur 10) - Samedi 27 février 2021
1- Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) en 1h43'32''1
2- Kalle Rovanperä-Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 24''1
3- Thierry Neuville-Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 25''9
4- Craig Breen-Paul Nagle (IRL-IRL/Hyundai) à 53''4
5- Elfyn Evans-Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 1'03''5
...
15- Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 20'52''6
...

Vainqueurs de spéciales
Tänak : 5 (ES1, ES2, ES3, ES5, ES6)
Evans : 1 (ES4)
Rovanperä : 1 (ES7)
Neuville : 1 (ES8)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.