Rallye - WRC : Ogier sera là en 2023 mais ne sait pas pour combien de manches

Rallye - WRC : Ogier sera là en 2023 mais ne sait pas pour combien de manches©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 05 octobre 2022 à 12h43

Sébastien Ogier sera de nouveau présent en WRC la saison prochaine au volant d'une Toyota, mais l'octuple champion du monde ne sait pas encore pour combien de rallyes, comme il l'a confié à Autosport.


Sacré champion du monde 2022, Kalle Rovanperä sera évidemment de nouveau au volant d'une Toyota la saison prochaine en WRC. Il aura pour coéquipier Elfyn Evans et Takamoto Katsuta, alors que Sébastien Ogier et Esapekka Lappi se partageront le volant tout au long de la saison. L'octuple champion du monde français, qui fêtera ses 39 ans en décembre, a confirmé en marge du rallye de Nouvelle-Zélande, qu'il serait bien au départ de certains rallyes en 2023 (tout comme Sébastien Loeb avec M-Sport, a priori), mais il ne sait pas encore combien. En 2022, il aura participé à six rallyes (2eme à Monte-Carlo et en Nouvelle-Zélande, 51eme au Portugal, 4eme au Kenya, Espagne et Japon à venir), et se voit bien repartir avec le même schéma l'année prochaine. « Il y a un souhait de continuer de la même manière, pour être honnête. Il y a encore des choses que nous devons clarifier avec l'équipe. Nous avons tous les deux intérêt à continuer dans cette voie car cela fonctionnait bien cette année pour l'équipe. Il y a un plan pour discuter et continuer dans cette voie. Cette année, le programme était parfaitement adapté et je suis content de ce que j'ai fait. J'ai vraiment apprécié cette pause en été, c'était vraiment bien pour moi. En même temps, j'étais ravi de revenir et de faire les trois derniers rallyes de cette saison », a confié Sébastien Ogier à Autosport.

L'endurance en suspens

Si son avenir en WRC est presque tracé pour 2023, quid de l'endurance ? Le pilote français a participé à trois manches du championnat du monde avec la Richard Mille Racing Team et a fini neuvième des 24 Heures du Mans dans sa catégorie. Mais pour l'instant, il ne sait pas s'il va retenter l'expérience. « C'est un peu délicat. Évidemment, pour aller plus dans cette direction, à un moment donné, je devrai m'engager pour le championnat complet, car les équipes qui recherchent des pilotes aiment généralement avoir des pilotes qui font toute la saison, et ce n'est pas forcément ce que je veux faire en ce moment. J'ai apprécié l'expérience cette année et je ne me mettrai aucune pression pour aller dans cette direction. J'ai déjà mentionné que j'aimerais bien refaire Le Mans, mais voyons comment cela se passe. » On devrait en savoir plus dans les prochaines semaines...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.