Rallye - WRC - Monte-Carlo : Evans profite des malheurs d'Ogier

Rallye - WRC - Monte-Carlo : Evans profite des malheurs d'Ogier©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 22 janvier 2021 à 14h29

Vainqueur des trois premières spéciales de la journée de vendredi, Sébastien Ogier (Toyota) a pris la tête du rallye de Monte-Carlo, avant de la perdre pendant l'après-midi, après avoir subi une crevaison et un tête-à-queue, au profit de son coéquipier Elfyn Evans. Mais le Français n'a que sept secondes et demie de retard sur le Gallois avant le week-end final.

ES7 (Chalancon - Gumiane, 21,62km) : Ogier se rebiffe mais Evans finit la journée en tête

Sébastien Ogier va peut-être longtemps regretter son tête-à-queue et sa crevaison de l'ES6 ! Car le pilote français était vraiment au-dessus du lot lors des autres spéciales de la journée. Il a remporté sa quatrième victoire en cinq ES à l'occasion de la septième spéciale, la dernière au programme de vendredi. Le champion du monde a devancé d'un peu plus d'une seconde Dani Sordo (Hyundai), bien meilleur que la veille, de quatre secondes et demie Kalle Rovanperä, de 14 secondes Thierry Neuville, de 16 Elfyn Evans et de 21 Ott Tänäk (qui avait son pare-brise embué). « Les pneus, ce n'était pas idéal, mais on ne pouvait rien faire d'autre. On a été malchanceux avec cette crevaison dans l'ES6 et on a dû finir avec ce qu'on avait », a expliqué Ogier, qui remonte à la deuxième place au général, à sept secondes et quatre dixièmes d'Elfyn Evans. Tänäk pointe quant à lui à 25 secondes du Gallois et Rovanperä à 53. Samedi, trois spéciales seront au programme, et quatre dimanche. Le suspense est total !

ES6 : Aspremont - La-Batie-des-Fonts, 19,61km) : Ogier part à la faute, Evans en profite

Du changement au classement après la première spéciale de l'après-midi ! Si brillant durant la matinée, Sébastien Ogier a perdu gros lors de l'ES6, en partant en tête-à-queue à quatre kilomètres de l'arrivée, puis en subissant une crevaison du pneu avant gauche. "On a crevé. Il y a beaucoup de cordes dans cette spéciale. On n'a pas pris de trajectoire particulière, mais on savait que ces pneus étaient sensibles aux crevaisons et malheureusement c'est déjà arrivé", a expliqué le champion du monde à l'arrivée. Il concède plus de 34 secondes au vainqueur de cette spéciale, son coéquipier Elfyn Evans, qui en profite pour prendre la tête du classement général, avec 20 secondes d'avance sur Ott Tänäk et 23 sur Sébastien Ogier. Le Gallois s'est plaint d'une adhérence qui change à chaque instant, mais c'est bien lui qui en tête du rallye, à huit spéciales de la fin. Kalle Rovanperä, à l'instar d'Ogier, a perdu beaucoup de temps sur cette ES6, en glissant sur de la boue peu après le départ. Il est désormais cinquième, à 1'04 d'Evans.

ES5 (Montauban-sur-l'Ouvèze - Villebois-les-Pins, 22,24km) : Ogier enfonce le clou

Sébastien Ogier est inarrêtable ce vendredi matin ! Le pilote français a gagné sa troisième spéciale de suite, avec encore une fois une belle avance sur ses adversaires. Il a relégué Elfyn Evans à huit secondes, Ott Tänäk à douze et Kalle Rovanperä à 18 et demie ! "J'ai fait une bonne boucle. Celle-ci n'a pas été facile avec beaucoup de gravier sur la route, mais nous étions beaucoup plus confiants qu'hier. Avoir des freins aide vraiment!", s'est réjoui le pilote Toyota, qui compte désormais onze secondes d'avance sur le Gallois (qui a encore estimé avoir été trop prudent), 25 sur l'Estonien (qui est sorti très large dans un virage) et 29 sur le Finlandais au classement général. Thierry Neuville (Hyundai) est quant à lui cinquième à plus d'une minute, après avoir perdu une trentaine de secondes suite à un tête-à-queue. Les deux dernières spéciales de la journée débuteront à 12h17 et 13h38.

ES4 (Chalancon - Gumiane, 21,62km) : Ogier confirme et prend les commandes

Le doublé pour Sébastien Ogier ! Le champion du monde remporte sa deuxième spéciale de la matinée, en dominant assez largement la concurrence : Rovanperä finit en effet à 8 secondes, Evans à 9 et Tänäk à 12 ! "Les conditions n'étaient pas si faciles, les parties étroites étaient plutôt grasses et glissantes mais j'ai fait de mon mieux. Les cinq derniers kilomètres ont été très agréables", a confié le pilote français à l'arrivée, ne sachant pas qu'il avait creusé un tel écart puisque c'est lui qui ouvrait la spéciale, comme toutes celles de la journée, d'ailleurs. Evans a quant à lui reconnu qu'il avait peut-être été trop prudent en raison des routes glissantes, alors que Tänäk a expliqué que son moteur connaissait des problèmes dans les virages en épingle, nombreux dans cette spéciale. Quant à Rovanperä, il a écopé de dix secondes de pénalité pour être arrivé une minute en retard sur la ligne de départ. Les malheurs des uns font le bonheur d'Ogier, qui compte désormais 3"3 d'avance sur Evans au général, 9"7 sur Rovanperä et 12"7 sur Tänäk.

ES3 (Aspremont - La-Batie-des-Fonts, 19,61km) : Ogier était matinal, Rovanperä en tête

Couvre-feu oblige, les horaires des spéciales du rallye Monte Carlo ont été avancés, et c'est donc à partir de 6h10, en pleine nuit, sous une température de 3°c, que les pilotes ont pris le départ de la troisième spéciale. Une spéciale remportée par Sébastien Ogier, en délicatesse avec sa pédale de freins vendredi, mais qui s'est montré dominant, même si les conditions étaient différentes de la reconnaissance. Il a devancé respectivement de 2"7 et 5"7 ses coéquipiers Elfyn Evans et Kalle Rovanperä, ce dernier prenant la tête au classement général, avec  2"2 d'avance sur le Gallois et 7"9 sur le Français, malgré une erreur commise dans un virage en épingle. L'ancien leader Ott Tänäk s'est quant à lui montré très (trop ?) prudent en raison de la glace et a perdu 17 secondes sur Ogier, ce qui le relègue à la quatrième place du général.

WRC / RALLYE DE MONTE-CARLO
Classement après 7 spéciales (sur 15) - Vendredi 22 janvier 2021
1- Elfyn Evans-Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) en 1h33'57"5
2- Sébastien Ogier-Sébastien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 7"43- Ott Tänäk-Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) à 25"3
4- Kalle Rovanperä-Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 53"1
5- Thierry Neuville-Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 59"1
...

Vainqueurs de spéciales  
Tänäk : 2 (ES1, ES2)
Ogier : 4 (ES3, ES4, ES5, ES7)
Evans : 1 (ES6)

L'ES8  a été annulée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.