Rallye - WRC - Mexique : Une victoire " totalement différente des autres " pour Ogier

Rallye - WRC - Mexique : Une victoire " totalement différente des autres " pour Ogier©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 15 mars 2020 à 10h50

Ce samedi, malgré sa victoire au rallye WRC du Mexique, le Français Sébastien Ogier (Toyota) s'est montré mesuré, en raison du contexte actuel et de la pandémie de coronavirus qui progresse dans le monde.



Une victoire au goût forcément spécial. Ce samedi, le rallye WRC du Mexique, troisième manche du championnat du monde, a pris fin de manière prématurée. En raison de la pandémie de coronavirus qui progresse à travers le monde, les trois dernières spéciales de cette manche comptant pour le championnat du monde de la spécialité, initialement prévues ce dimanche, ne se tiendront pas. Résultat, au terme des 21 premières spéciales, c'est le Français Sébastien Ogier, sur Toyota, qui s'est imposé, pour la sixième fois de sa carrière, devant le champion du monde en titre, l'Estonien Ott Tänak, pourtant mal parti vendredi, et le Finlandais Teemu Suninen. Ce qui lui permet ainsi également de s'emparer de la tête du classement général du championnat du monde, avec 62 points, soit huit longueurs de mieux que l'ancien leader, son coéquipier britannique Elfyn Evans. S'il s'agit de sa première victoire de la saison, et donc de sa première chez Toyota, elle est forcément spéciale pour le sextuple champion du monde, dans ce contexte.

« Si nous mettons les fans en danger, la victoire n'a aucune valeur »



C'est via son compte officiel Twitter que le Français a réagi : « Bien sûr, une victoire est une victoire, mais celle-ci est totalement différente des autres, car cette compétition n'aurait pas dû avoir lieu ! Protéger la vie humaine devrait passer avant tout autre intérêt, et y compris avant la course, bien sûr. Si nous mettons les fans en danger, la victoire n'a aucune valeur. » Déjà à la sortie de sa voiture, Sébastien Ogier avait alors fait preuve de sobriété en guise de célébration, avec un simple pouce levé. Au micro de la chaîne du WRC, il avait alors déclaré : « Une victoire est une victoire bien sûr, mais celle-ci est différente des autres. Pour moi ce rallye ne devait pas se dérouler. Je suis désolé envers les Mexicains. Mon équipe a fait un super boulot et je les remercie pour cette première victoire avec eux. Mais ce n'est vraiment pas le temps de fêter ça. » Alors que le prochain rendez-vous pour les pilotes, soit le rallye d'Argentine (23-26 avril) a été reporté, il se pourrait bien que la prochaine course soit le rallye du Portugal (21-24 mai).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.