Rallye - WRC : Loeb sera présent au Kenya lui aussi

Rallye - WRC : Loeb sera présent au Kenya lui aussi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 27 mai 2022 à 11h38

Sébastien Ogier ne sera pas le seul champion du monde français au départ du rallye WRC du Kenya, du 23 au 26 juin prochain. Sébastien Loeb, malheureux au Portugal le week-end dernier, a annoncé vendredi qu'il serait également de la partie.


Sébastien Ogier (38 ans) et Sébastien Loeb (48 ans) font décidément tout ensemble cette saison. Les deux hommes, retirés officiellement du WRC, s'étaient tous deux offert une pige à Monte-Carlo, en ouverture de la saison où Loeb avait devancé Ogier pour la victoire finale, puis au Portugal le week-end dernier, où cela s'était passé malheureusement beaucoup moins bien pour nos deux représentants, très vite hors-course. Ils seront également à la lutte au Kenya, du 23 au 26 juin prochain. Quatre jours après qu'Ogier a annoncé sa participation à cette sixième manche de la saison, Loeb a en effet confirmé lui aussi, ce vendredi, qu'il serait de la partie. "C'était agréable de voir que nous étions compétitifs au Portugal avec le Puma, ce qui était encourageant, car c'est bien de savoir que le Puma est très rapide et compétitif sur la terre", apprécie le nonuple champion du monde, pressé de redécouvrir le rendez-vous kényan, auquel il n'a participé qu'une seule fois dans sa carrière. C'était en 2002 et l'Alsacien, alors chez Citroën, avait dû se contenter de la cinquième place.

Loeb : "Le rallye dont j'ai le plus de souvenirs"



"Le Kenya est assez incroyable, c'est le rallye dont j'ai le plus de souvenirs, avoue Loeb. A cette époque, le Kenya était très différent, nous avions des hélicoptères au-dessus de nos voitures annonçant toute la faune que nous allions rencontrer sur la spéciale. C'est toujours plus compliqué quand tu arrives sur un rallye où tu n'as jamais fait de spéciales auparavant, ça ne va pas me faciliter la tâche. J'ai vraiment envie d'y aller." Une nouvelle dont se réjoui également son équipe. "Seb a évidemment un palmarès fantastique sur les épreuves terre, et sa performance au Rallye Monte Carlo et au Portugal, nous a montré de quoi lui et cette voiture sont capables, se frotte les mains Richard Millener. Avec le Safari Rally, un rallye relativement nouveau au calendrier, nous avons un terrain de jeu assez égal et je pense qu'avec Seb dans l'équipe, nous pouvons vraiment montrer à tout le monde ce que le Puma peut faire." Après-tout, un puma qui brille au Kenya, ça n'aurait rien d'illogique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.