Rallye de Catalogne : Neuville finit la journée en tête d'un souffle, Ogier troisième

Rallye de Catalogne : Neuville finit la journée en tête d'un souffle, Ogier troisième©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 15 octobre 2021 à 18h51

Thierry Neuville (Hyundai) est en tête du rallye de Catalogne après la première journée, mais il ne compte que sept dixièmes d'avance sur Elfyn Evans (Toyota). Le Gallois peut toujours mathématiquement croire au titre mondial, mais son coéquipier Sébastien Ogier est juste derrière au classement.

ES6 : Riba & Roja 2 (14,21 km) : Neuville finit la journée en tête

Il s'en est fallu de peu, mais c'est bien Thierry Neuville qui occupe la tête du classement du rallye de Catalogne après la première journée. Le pilote Hyundai a augmenté son avance de quatre dixièmes sur Elfyn Evans lors de l'ES6, pour la porter à... sept dixièmes au total. "Je me sens plus à l'aise dans la voiture et j'ai hâte d'être à demain. J'aurais pu être plus rapide sur les spéciales sinueuses mais je n'ai pas réussi et on devra travailler là-dessus. Demain, c'est un profil différent. C'est un peu plus ouvert, ça devrait mieux nous convenir", a expliqué le Belge à l'arrivée. Elfyn Evans, de son côté, n'était pas abattu d'avoir perdu la tête en fin de journée : "Il faut qu'on reste positif. Ce n'était pas le meilleur après-midi, notamment dans les parties sales, mais c'est OK". Le Gallois, s'il conserve sa deuxième place, empêche toujours virtuellement Sébastien Ogier d'être sacré champion du monde dès ce week-end. Le pilote français est toujours troisième au général, à 19 secondes du leader, et n'était pas totalement satisfait de sa journée : "C'est comme ça... Je n'ai pas assez confiance dans la voiture pour pousser au maximum. Ce n'était pas vraiment un mauvais jour mais en même temps, j'étais toujours en train de me battre avec la voiture et on n'a pas trouvé le rythme parfait". Samedi, sept spéciales seront au menu sur les routes catalanes, et le classement pourrait changer !

ES5 La Granadella 2 (21,80 km) : Neuville prend la tête pour trois dixièmes !

Le suspense est à son comble sur le rallye de Catalogne où, après presque un tiers de course, le leader ne compte que trois dixième d'avance sur son dauphin ! Thierry Neuville a en effet pris la tête à l'issue de l'ES5, en la remportant avec 7"9 d'avance sur Elfyn Evans, à qui il chipe donc la première place du classement. Le Gallois a perdu du temps en se faisant une grosse frayeur après seulement 1,6km, où il est sorti un peu large. Son coéquipier et rival pour le titre Sébastien Ogier avait d'ailleurs commis la même erreur quelques minutes auparavant. "C'était chaud ! Je me suis fait surprendre par le gravier et on a décollé. Après, on a été un plus hésitant, on avait du mal avec le gravier", a reconnu Evans. "C'est vraiment sale et je n'étais pas à l'aise", a confié de son côté le Français, troisième du général à 18 secondes de Neuville, et qui fait donc une bonne opération en voyant le Gallois perdre une place au classement, lui qui doit gagner six points de plus que son coéquipier ce week-end pour être sacré champion du monde.

ES4 : Vilaplana 2 (20 km) : Neuville met la pression, Ogier perd encore du temps

Cette fois, Thierry Neuville n'a pas fait dans l'altruisme. Contraint de partager son temps scratch de l'ES2 avec Elfyn Evans, le Belge s'est imposé et a devancé le Gallois pour la première fois depuis le début de la journée, ce jeudi après-midi dans une ES4 programmée juste après la pause déjeuner. Plus rapide que tout le monde, comme Evans l'avait été dans l'ES1 et l'ES3, Neuville a bouclé les 20 kilomètres de la spéciale trois dixièmes plus vite que le dauphin de Sébastien Ogier au classement général. Le Belge s'est aussi montré plus rapide que le Français. Ce dernier doit se contenter une nouvelle fois de la troisième place de la spéciale, au même titre qu'il conserve également la troisième position du classement provisoire, mais avec toujours un peu plus de retard sur Evans au fil des spéciales. Près de seize secondes (15"6) séparent désormais le septuple champion du monde du Gallois, toujours leader avec 7"6 d'avance sur un Neuville décidément très accrocheur. Ott Tänak n'apparaît plus au classement. Et pour cause : l'Estonien, de nouveau victime d'une sortie de piste, a abandonné.

ES3 : Riba & Roja 1 (14,21 km) : Evans reprend ses distances, Ogier s'accroche mais reste à la traîne

Thierry Neuville ne sera pas resté bien longtemps au contact. Sur l'ES2, le Belge avait contraint Elfyn Evans à partager le temps scratch de la spéciale. Il n'en a pas été de même en revanche lors de l'ES3, qui a vu le Gallois laisser de nouveau tout le monde dans son rétroviseur, Neuville compris. Il faut dire que le Belge, seulement quatrième temps à près de trois secondes, a connu de gros soucis dans les virages. Il s'est donc avant tout attaché à limiter la casse. Toujours pas dans le rythme, Sébastien Ogier peut s'estimer heureux lui aussi. En attendant de trouver ses marques sur cet asphalte qu'il aime tant habituellement, le septuple champion du monde se contente de chercher des solutions. Il ne les a manifestement pas encore trouvées. Il a néanmoins terminé deuxième de cette troisième spéciale du jour, dominé par Evans sans pour autant écraser ses concurrents comme il l'avait fait à l'occasion de l'ES1. Ogier, toujours troisième du classement provisoire derrière Neuville, continue de perdre du temps au classement par rapport à Evans, mais il reste dans le coup malgré tout.



ES2 : La Granadella 1 (21,80 km) : Evans et Neuville au coude à coude, Ogier cède encore du terrain

Elfyn Evans devra patienter avant de faire le trou sur son dauphin depuis le coup d'envoi de cette avant-dernière manche de la saison Thierry Neuville. Avouant après-coup qu'il n'avait pas ressenti de "feeling génial" sur cette deuxième spéciale du jour, le Gallois n'a pas réussi cette fois à faire la différence par rapport au Belge, pourtant pas à l'aise du tout dans les virages sur l'asphalte catalan, la faute notamment à un problème de châssis. Les deux hommes forts de ce début de rallye ont terminé dans le même temps : 11'46". Insuffisant pour le deuxième du classement général pour conforter son avance en tête, mais suffisant en revanche pour creuser l'écart sur Sébastien Ogier, troisième de nouveau de la spéciale malgré une glissade, à plus de trois secondes des deux co-vainqueurs. Le Français conserve également la troisième place au classement provisoire, mais à plus de onze secondes désormais de son coéquipier et dauphin au Championnat du Monde. "Quelqu'un est assurément bien réveillé ce matin, et c'est Elfyn", a très justement fait noter le septuple champion du monde en croisant les doigts pour se réveiller au plus vite à son tour.


ES1 : Vilaplana 1 (20 km) : Evans démarre en trombe, Ogier déjà distancé

Qu'on se le dise : Elfyn Evan a bien l'intention de jouer sa chance à fond jusqu'au bout et il ne lâchera rien. En atteste cette première spéciale du rallye de Catalogne, ce vendredi matin, sur 20 kilomètres, qui a vu le pilote gallois lâcher tout de suite les chevaux. Un départ canon qui a non seulement permis au coéquipier et dauphin de Sébastien Ogier au classement général de remporter cette ES1 mais aussi de creuser d'entrée des écarts sur ses rivaux, dont le Français en passe peut-être ce week-end de devenir champion du monde pour la huitième fois de sa carrière (pour cela, il devra compter trente points d'avance sur son concurrent au lieu des 24 actuels). Timide ("j'ai été trop prudent, je dois me réveiller", a-t-il avoué après l'arrivée), le Français, troisième de la spéciale, accuse déjà plus de huit secondes de retard sur Evans, quand Thierry Neuville, deuxième, devra, quant à lui, gommer plus de cinq secondes pour revenir à hauteur du Gallois, intouchable pour ce premier rendez-vous du jour dans ce rallye qui se dispute de nouveau intégralement sur asphalte, comme il y a dix ans.


 RALLYE - WRC / CATALOGNE
Classement à l'issue de l'ES6 (sur 17) - Vendredi 15 octobre 2021
1- Thierry Neuville - Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) en 1h01'26"6
2- Elfyn Evans - Martin Scott (GBR-GBR/Toyota) à 0"7
3- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) à 19"4
4- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP) à 24"8
5- Kalle Rovanperä - Jonne Halttunen (FIN-FIN/Toyota) à 38"
...

Vainqueurs des spéciales
Evans : 3 (ES1, ES2 et ES3)
Neuville : 4 (ES2, ES4, ES5, ES6)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.