Rallye - WRC - Kenya : Quand Loeb frôle un zèbre et croise une girafe

Rallye - WRC - Kenya : Quand Loeb frôle un zèbre et croise une girafe©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 26 juin 2022 à 13h56

Sébastien Loeb s'est fait quelques frayeurs, samedi sur le Rallye du Kenya.



Sébastien Loeb vit décidément un Rallye de Kenya très animé. Le cadre s'y prête, il est vrai et ce n'est pas tous les jours qu'on roule et fonce dans de tels paysages et conditions aussi « dépaysantes ». Ça change des routes de Monte-Carlo, c'est sûr... Dès le premier jour, le pilote français avait dû renoncer. Puis le nonuple champion du monde a été victime d'une panne moteur, vendredi. Sa Puma Rally 1 n'a jamais voulu redémarrer.

Le zèbre rebrousse chemin, la girafe traverse le tracé

Distancé au classement, le Français - 10eme samedi soir à 33'01 du leader, le Finlandais Kalle Rovanperä - a alors tenté de remonter dans la hiérarchie, samedi. Sur le tracé kenyan, Loeb a foncé et s'est fait de belles frayeurs dans une spéciale. Tout d'abord, le champion tricolore a failli percuter un des « héros » locaux. Un coureur kenyan ? Non, vous n'y êtes pas... On parle ici d'un... zèbre. Apparemment effrayé, l'animal a surgi sur la droite de la piste afin de traverser le tracé mais il a finalement décidé de rebrousser chemin ! Lancé à toute allure, Sébastien Loeb avait néanmoins anticipé un éventuel accroc en se déportant sur le côté gauche pour éviter l'équidé.



Mais les frayeurs ne se sont pas arrêtées à cet épisode pour le lauréat de 9 championnats du monde consécutifs entre 2004 et 2012 de rallye. Loeb a ensuite de nouveau été confronté aux particularismes locaux. Après le zèbre, l'Alsacien a croisé la route d'une girafe quelques secondes plus tard ! En pleine savane, Loeb a eu la surprise d'apercevoir le plus grand animal terrestre dans son champ de vision. Le temps que l'as du volant arrive, la girafe a heureusement traversé le tracé sans heurt. Le pilote tricolore de Red Bull a partagé ces quelques secondes palpitantes sur les réseaux sociaux en publiant une vidéo de ses « rencontres extraordinaires ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.