Rallye-raid - Dakar : Elena s'emporte contre Prodrive, qui lui répond

Rallye-raid - Dakar : Elena s'emporte contre Prodrive, qui lui répond©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le mercredi 17 mars 2021 à 21h10

Au lendemain de la séparation enter Sébastien Loeb et Daniel Elena causée par Prodrive, le Monégasque s'est emporté et a entraîné une réponse de la structure anglaise.



Daniel Elena ne décolère pas. Ce mercredi, l'ancien copilote de Sébastien Loeb a répliqué après avoir vu son acolyte se séparer de lui sous la pression de Prodrive. « Je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais je ne veux pas les connaître. Sébastien avait quand même la voix qui tremblait lorsqu'il m'a appelé (mardi). C'est une décision dure. Une heure après avoir communiqué sur nos réseaux sociaux, on a fait un apéro Facetime ensemble. L'amitié Loeb - Elena n'est pas morte, au contraire elle sera toujours là. Mais me voir débarquer pour l'ultime défi de sa carrière, ça me fait chier. Je leur ai dis à Prodrive de ne pas compter sur moi s'ils revenaient sur leur décision, car c'est moi qui ne reviendrais pas. Si Seb a les couilles et qu'il m'entend, on repart ensemble. On relève le challenge et tu leur dis "au revoir les rosbifs", on se fixe de nouveaux défis avec une autre équipe. Et on leur montrera qu'on sait gagner. Moi je suis ouvert à Seb mais pas avec cette équipe », a notamment lâché Elena, sur RMC.

Pas une décision prise « à la légère »

« Une décision de cette nature ne se prend évidemment pas à la légère, mais il faut regarder les choses objectivement et parfois prendre des décisions difficiles. Si l'on regarde les résultats et ce qui s'est passé sur la course, le Dakar est en quelque sorte unique, tout a changé ces dernières années. Ce n'est plus l'épreuve que c'était en Afrique ou en Amérique du Sud, c'est un défi unique en matière de navigation. Il faut énormément d'expérience et d'entraînement. (...) Nous avons disséqué nos performances sur cette édition et nous avons regardé de très près comment nous pourrions progresser, a répliqué David Richards, le patron de Prodrive, sur le site DirtFish. Rien n'a été écarté, ni la performance de la voiture ni celle des pilotes et copilotes ou de chaque membre de notre équipe. Tout changement dans une organisation est difficile et ne doit pas être décidé à la légère. Tout a été fait dans la concertation, avec tout le monde. Nous connaissons évidemment la relation de long terme entre Sébastien et Daniel et nous n'aurions pas suggéré cette séparation si nous n'avions pas estimé que Sébastien partagerait nos conclusions. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.