Dakar : Un accident spectaculaire, et une grosse frayeur

Dakar : Un accident spectaculaire, et une grosse frayeur©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 06 janvier 2022 à 09h51

Habitué du Dakar, le Lituanien Benediktas Vanagas a été victime d'un impressionnant crash lors de la 4e étape. Et s'il s'en sort heureusement bien, il ne terminera pas la course.



Benediktas Vanagas, qui participe à son dixième Dakar, n'améliorera pas son meilleur résultat, une 11e place décrochée en 2019. Car le pilote lituanien de 44 ans a été contraint à l'abandon mercredi, lors de la quatrième étape du rallye-raid saoudien entre Al Qaisumah et la capitale Riyad. Une quatrième étape remportée par le triple vainqueur qatarien Nasser Al-Attiyah, qui devance toujours Sébastien Loeb au classement général. Vanagas n'a lui pas pu aller au bout, car sa Toyota Hilux a rebondi sur une dune de sable avant de s'envoler et de réaliser plusieurs tonneaux. Un accident spectaculaire et une énorme frayeur pour le Lituanien et son copilote portugais Filipe Palmeiro. Et si les deux hommes s'en sont heureusement sortis indemnes, l'aventure s'arrête là, leur véhicule ayant été bien trop endommagé.

"En colère et frustré"

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. Tout semblait normal et soudain, on a été projeté en l'air", a d'abord réagi Palmeiro. Vanagas regrette pour sa part d'avoir reçu un message l'avertissant qu'un obstacle se situait à 500 m "alors qu'il était en réalité à 200 m. La route n'était pas conforme au road-book. Je suis à la fois en colère et frustré, mais nous ne pouvons rien y changer", a-t-il confié à la presse lituanienne, expliquant avoir été légèrement touché à une main. Il a aussi déclaré que cet accident allait se révéler "très coûteux. Il y en aura certainement pour plus de 100 000 euros, c'est garanti." Il a aussi expliqué pourquoi il avait décidé de ne pas reprendre la course : "Ce ne serait plus du sport mais une balade. Ce n'est pas pour moi." Avant de promettre qu'il reviendra l'an prochain. A noter que le Français Guerlain Chicherit a également été accidenté lors de cette quatrième étape, partant en tonneaux après une dune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.