Dakar : Loeb sera bien présent en 2021 !

Dakar : Loeb sera bien présent en 2021 !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 14h18

Sébastien Loeb a confirmé ce jeudi qu'il serait bien au départ du Dakar 2021, au volant d'une Prodrive. Le nonuple champion du monde WRC pilotera un buggy aux couleurs de l'écurie bahreïnie Bahreïn Raid Xtreme.

Sébastien Loeb au départ du Dakar 2021, c'est maintenant officiel. Sur son compte Twitter, le nonuple champion du monde WRC a confirmé qu'il serait bien de l'aventure en janvier prochain (3 au 15) en Arabie Saoudite. « BRX a de grandes ambitions pour le Rallye Dakar 2021 et je suis ravi de faire partie de l'aventure avec cette équipe. Il y a une immense quantité d'expérience dans cette équipe et ce, dans chaque domaine. Je suis convaincu que nous nous dirigerons vers les dunes en tant que solides prétendants au titre l'année prochaine », déclare Loeb, qui participera ainsi au Dakar pour la cinquième fois de sa carrière. A 46 ans, l'Alsacien est toujours en forme, comme l'a prouvé sa troisième place sur le rallye de Turquie il a y dix jours. Et si le pilote français dispute probablement sa dernière saison en WRC (son contrat partiel avec Hyundai arrive à échéance fin 2020), il ne compte pas laisser tomber le rallye-raid, au contraire. En atteste sa confirmation de jeudi. Et après avoir pris part aux quatre dernières éditions au volant d'une Peugeot (9eme en 2016, 2eme en 2017 et abandon en 2018 en Amérique du Sud, 3eme en 2019 en Arabie Saoudite) avec son copilote de toujours Daniel Elena, c'est cette fois au volant d'un buggy conçu par l'écurie britannique Prodrive et aux couleurs du Bahreïn que Loeb s'élancera sur le sable saoudien.


Loeb : « Gagner un jour le Dakar est un défi qui me motive »



L'écurie bahreïnie Bahreïn Raid Xtreme engagera deux quatre roues motrices en 2021. Et après avoir annoncé la signature de Nani Roma, l'Espagnol vainqueur du Dakar en moto en 2004 avec KTM et en voiture en 2014 avec Mini, Bahreïn Raid Xtreme a donc officialisé jeudi que le second pilote en lice serait Sébastien Loeb. Le quotidien sportif rappelle qu'en roulant pour l'écurie chère à David Richards, qui n'est pas affilée à une marque mais bénéficie du soutien de la République du Bahreïn, Loeb pourra concourir dans d'autres disciplines en 2021, ce qui ne serait pas le cas s'il signait avec une marque automobile, comme Toyota avec qui il était en contact. « L'objectif est d'être au départ du prochain Dakar avec une auto compétitive. Gagner un jour ce rallye-raid est un défi qui me motive. C'est de mon âge ! Les discussions sont bien avancées », avait déclaré Loeb aux Dernières Nouvelles d'Alsace mi-septembre alors que Hyundai a, de son côté, annoncé mercredi que l'Alsacien ne serait plus pilote officiel chez Hyundai à l'issue de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.