Dakar 2020 : Gros accident pour Alonso

Dakar 2020 : Gros accident pour Alonso©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 15 janvier 2020 à 09h05

Victime d'un gros accident, ce mercredi entre Haradh et Shubaytah, Fernando Alonso (Toyota) a effectué trois tonneaux.



Neuvième mardi à l'issue de la 9eme étape et dixième au classement général, Fernando Alonso attendait beaucoup de la 10eme étape de ce Dakar 2020, ce mercredi entre Haradh et Shubaytah (608 km, dont 534 de spéciale). Malheureusement pour le pilote espagnol, cette étape marathon sans assistance à l'arrivée a bien mal commencé. Elle aurait même pu prendre un tournure dramatique pour le double champion du monde de F1. Alonso, qui dispute son premier Dakar, est parti à la faute à la sortie d'une dune, qu'il avait peut-être abordée en cherchant à trop prendre de risques et à une vitesse supérieure à ce qu'elle aurait dû être sur pareil obstacle. Résultat : la Toyota Hilux numéro 310 de l'Asturien a effectué deux tonneaux, avant de retomber sur ses roues. Plus de peur que de mal heureusement pour celui qui découvre le rallye-raid après avoir fait ses débuts il y a peu en endurance (deux victoires sur les 24 Heures du Mans).

Alonso redémarre avec un pare-brise cassé et deux roues crevées



Indemne, au même titre que son coéquipier Marc Coma, Alonso a même immédiatement redémarré pour tenter de perdre le moins de temps possible, au volant de sa voiture, pratiquement pas endommagée malgré les tonneaux. Toutefois, son pare-brise ayant été cassé dans l'accident, le natif d'Oviedo et son compatriote, gênés par la mauvaise visibilité, ont dû s'arrêter quelques mètres plus loin, dans l'attente du camion-assistance de l'équipage et pour pouvoir réparer avant de reprendre leur route. D'autant qu'à en croire Marca, deux roues de la Toyota auraient été crevés dans cet accident qui a marqué l'entame de cette 10eme étape. Finalement, le tandem est reparti sans pare-brise. Une nouvelle mésaventure pour Alonso, contraint lors de la 2eme étape de perdre près de trois heures après avoir heurté un rocher, qui devrait le faire encore beaucoup reculer au classement général. L'étape à peine lancée, le tandem Alonso-Coma accusait ainsi déjà près d'une heure de retard sur le leader Carlos Sainz, parti très fort.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.