Yamaha SRT : Départ annoncé du principal sponsor en fin de saison

Yamaha SRT : Départ annoncé du principal sponsor en fin de saison©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 12 août 2021 à 22h00

Soutenue de longue date par le pétrolier malaisien Petronas, l'écurie Sepang Racing Team va perdre son principal partenaire et revoir à la baisse son implication en MotoGP.

Lancée en grande pompe en MotoGP avec les résultats de Fabio Quartararo en 2019, l'écurie Sepang Racing Team va voir sa destinée changer. Engagée dans la catégorie-reine sous le nom Petronas Yamaha SRT, la structure malaisienne ne pourra plus compter sur son principal sponsor à compter de la saison prochaine et revoir drastiquement ses activités dans les trois catégories engagées en Grand Prix. En effet, selon les informations du magazine britannique Autosport, le pétrolier national malaisien Petronas va mettre un terme à son partenariat au terme de la saison 2021 et ne s'affichera donc plus sur les motos engagées par l'écurie en Moto3, Moto2 et, bien évidemment, MotoGP. Avec des ressources qui vont être grandement réduites, l'écurie Sepang Racing Team va réduire son activité au strict minimum, c'est-à-dire l'engagement de deux Yamaha dans la catégorie-reine. Les programmes Moto3 et Moto2 vont s'achever à la fin de cette saison.

D.Binder prêt pour le très grand saut ?

En plus de ces soucis d'ordre financier, l'écurie malaisienne est également à la recherche de pilotes. En effet, Valentino Rossi a mis un terme au suspense en annonçant récemment son départ à la retraite en fin de saison. De plus, l'avenir de Franco Morbidelli se situe plus du côté de l'écurie officielle de la firme d'Hamamatsu, afin de remplacer Maverick Viñales aux côtés de Fabio Quartararo la saison prochaine. Plusieurs options ont été envisagées, principalement celles menant à Raúl Fernandez et à Marco Bezzecchi. Mais l'Espagnol a été retenu par KTM, qui va le titulariser chez Tech3 en 2022, quand l'Italien va poursuivre sa carrière dans la filière montée par Valentino Rossi, qui aura sa propre écurie l'an prochain. L'un des deux guidons pourrait alors revenir au jeune pilote sud-africain Darryn Binder. Frère cadet de Brad Binder, ce dernier pourrait tout simplement passer directement de la catégorie Moto3 au MotoGP. Une solution qui démontrerait le manque d'alternatives pour le Sepang Racing Team.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.