Yamaha : Pas d'empressement concernant l'avenir de Fabio Quartararo

Yamaha : Pas d'empressement concernant l'avenir de Fabio Quartararo©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 29 octobre 2021 à 19h10

Alors qu'il vient de remporter le titre de champion du monde MotoGP avec Yamaha, Fabio Quartararo a assuré que rien n'était décidé concernant son avenir, alors qu'il sera libre de tout contrat fin 2022.



Fabio Quartararo sait que sa cote est montée en flèche. Après une première saison en MotoGP réussie en 2019 puis ses premières victoires en 2020 sous les couleurs de l'écurie Petronas SRT, le Niçois est allé chercher le titre de champion du monde le week-end dernier à Misano pour sa première saison au sein de l'écurie officielle Yamaha. Une progression météoritique qui ne peut qu'attirer les convoitises au sein du paddock alors qu'« El Diablo » n'a plus qu'une seule saison de contrat avec la firme d'Hamamatsu. Premier champion du monde avec la marque japonaise depuis Jorge Lorenzo en 2015, Fabio Quartararo veut toutefois se tenir loin des tractations concernant son avenir. « Pour l'instant, tout est ouvert, a confié le champion du monde 2021 dans un entretien accordé à Canal+. Je me sens bien en ce moment. Bien sûr, on vient de gagner un championnat donc il faut vraiment en profiter mais pour l'instant, tout est ouvert. »

Quartararo a confiance en son entourage

Toutefois, à un moment de la saison 2022, le Niçois et son entourage devront s'entretenir avec ses dirigeants pour connaître leurs intentions le concernant. Pour cela, Fabio Quartararo entend laisser ses proches, notamment son manager Eric Mahé, qui était récemment sur la même longueur d'onde que son poulain concernant les années à venir. « Il faut écouter tout le monde et je pense que pour l'instant, j'ai de très bonnes personnes qui gèrent ça : mon manager, en qui j'ai une confiance énorme, ajoute le pilote Yamaha. J'ai 100% confiance en lui. Pour l'instant, je pense qu'il faut juste profiter de ce moment. C'est encore tôt pour parler du futur. » Des discussions qui pourraient s'accélérer puisque la grille 2023 est loin d'être figée avec les seuls Marc Marquez chez Honda, Brad Binder pour KTM et Franco Morbidelli dans le giron Yamaha qui sont assurés d'avoir un guidon à cette échéance et même au-delà.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.