Superbike : Il célèbre la victoire trop tôt... et finit 3e

Superbike : Il célèbre la victoire trop tôt... et finit 3e©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 23 décembre 2020 à 23h59

Un pilote de Superbike a bien cru s'imposer dimanche lors du championnat brésilien, et a levé les bras juste avant la ligne avant de se faire dépasser par deux adversaires !

Julian Alaphilippe fait des émules, mais en moto. Comme le cycliste français, qui pensait avoir remporté Liège-Bastogne-Liège en octobre dernier et avait levé les bras juste avant la ligne avant de se faire dépasser par Primoz Roglic, un pilote brésilien a vécu la même mésaventure dimanche. Alors qu'il s'apprêtait à franchir la ligne d'arrivée lors du championnat local de Superbike sur l'Autodromo Internacional Ayrton Senna de Goiana, une ville à l'extrême est du pays, André Verissimo a lui aussi levé les bras avant de se faire dépasser par deux concurrents, Osvaldo Filho and Marcelo Skaf ! 


En se rendant compte de son erreur, il a bien tenté d'accélérer, mais il était déjà trop tard. Et il a donc dû se contenter de la troisième place de la course... "Ils sont arrivés très vite ! Quelle erreur ! Je voulais fêter ça avec l'équipe, et j'ai pensé que ça passerait. Je me suis dit que j'avais de la marge. Et puis...", a-t-il ensuite réagi, hilare, sur Instagram. Car si cette arrivée peu banale, qui a déjà fait le tour du monde, lui a donc coûté la victoire, il a toute de même été sacré champion. Le pilote de l'équipe Paulinho Superbikes, qui court sur une Kawasaki ZX 10R, a en effet remporté le titre de la catégorie Evolution, après s'être adjugé cinq courses sur huit. Mais il a aussi gagné le droit de figurer dans les bêtisiers... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.