MotoGP - Valence : Rossi sera au départ

MotoGP - Valence : Rossi sera au départ©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 17h30

Testé positif puis négatif au Covid-19, Valentino Rossi a présenté un résultat négatif ce jeudi, à la veille du coup d'envoi du Grand Prix de Valence. Il pourra donc être au départ.

Valentino Rossi (41 ans) pourra bien disputer le Grand Prix de Valence, ce week-end sur le circuit Ricardo Tormo. Testé positif au Covid-19 mardi puis négatif mercredi, le vétéran italien (vendredi 13 au dimanche 15) savait que sa participation à cette 13eme et avant-dernière manche de la saison du Championnat du Monde MotoGP dépendait d'un troisième test PCR, que le septuple champion du monde a passé ce jeudi matin en marge de la préparation de l'épreuve. Après avoir attendu à l'intérieur de son motor-home le résultat de ce troisième test en trois jours, Rossi en est ressorti pour apprendre que le troisième test avait confirmé le résultat du deuxième, à savoir que l'actuel quinzième du classement était négatif. Vendredi, pour le début des essais libres, « Le Docteur » pourra donc prendre normalement le départ au volant de sa Yamaha YZR-M1. Ou la fin d'un feuilleton qui avait débuté mardi pour le natif d'Urbino, encore tout près de manquer la première journée d'un Grand Prix, comme cela avait déjà été le cas lors du dernier GP d'Europe, au début du mois, déjà sur le circuit Rocardo Tormo.

Rossi « positif, avec une charge virale très faible »

Comme il l'a fait jeudi, Rossi, heureusement pour lui, avait présenté deux tests négatifs après le test positif qui menaçait son week-end tout entier. Le célèbre numéro 46 avait d'ailleurs manqué les deux manches du mois d'octobre sur le circuit du MotorLand, le GP d'Aragon et celui de Teruel une semaine plus tard, suite à un test positif au Covid-19, déjà à l'époque. Le résultat (positif) du test passé mardi par l'Italien n'augurait donc rien de bon pour la suite de son week-end, d'autant qu'il était revenu « positif, (certes) avec une charge virale très faible », avait indiqué le communiqué de Yamaha. En quarante-huit heures, cette légende sur sport italien menacée de mort il y a dix ans par un déséquilibré qui prévoyait de s'en prendre à Rossi lors d'un Grand Prix a su renverser la vapeur. Comme lors de ses plus belles années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.