MotoGP : Un Grand Prix d'Arabie saoudite va voir le jour

MotoGP : Un Grand Prix d'Arabie saoudite va voir le jour©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 05 septembre 2022 à 14h02

Les organisateurs du championnat du monde de MotoGP et la Fédération saoudienne de sports mécaniques ont signé un accord ce dimanche pour organiser dans le futur un Grand Prix d'Arabie saoudite.


Après la Formule 1 depuis 2021, la Formule E depuis 2018, le Dakar depuis 2020 et les Extreme E Series depuis 2021, l'Arabie saoudite s'apprête à accueillir un autre sport mécanique d'envergure : le championnat du monde de MotoGP. Dorna Sports, qui organise la compétition, et Saudi Motorsport Company, ont en effet signé ce dimanche un mémorandum d'entente (c'est-à-dire un texte dénué de valeur juridique contraignante, par lequel deux parties récapitulent leurs points de convergence dans le cours d'une négociation) pour sceller leur volonté commune d'organiser un Grand Prix en Arabie Saoudite. « Nous sommes ravis de confirmer aujourd'hui la signature d'un mémorandum d'entente avec Dorna, qui illustre clairement notre objectif commun d'amener le MotoGP en Arabie Saoudite. Il est parfaitement logique d'ajouter ce Championnat référence du sport moto à notre liste croissante des événements que nous organisons. Nous sommes impatients de travailler avec Dorna pour concrétiser ce projet et offrir plus d'opportunités, d'initiatives pour enrichir la vie de tous nos résidents », s'est réjoui le Prince Khalid Bin Sultan Al Abdullah Al-Faisal.

L'Arabie saoudite va rejoindre le Qatar au calendrier

« En tant que Championnat de référence en moto, nous sommes ravis de cette opportunité d'étendre la portée du MotoGP au Moyen-Orient, en y ajoutant un Grand Prix annuel. L'Arabie Saoudite est un marché clé pour les sports mécaniques. Et la demande ne cesse de grandir au sein de ce Royaume ; une enquête ayant démontré que 80% des fans saoudiens souhaitaient en voir plus dans leur pays. Au cours des dernières années, l'Arabie saoudite a démontré sa capacité à organiser grands événements mondiaux. La signature de ce mémorandum d'entente acte notre intention commune d'explorer davantage cette opportunité. Nous sommes convaincus qu'ils nous réserveront un bel accueil et nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec la Saudi Motorsport Company pour concrétiser ensemble ce projet », a réagi de son côté Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports. A ce jour, seul le Qatar organise un Grand Prix de MotoGP au Moyen-Orient, mais il ne sera bientôt plus seul.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.