MotoGP : Quartararo veut encore y croire

MotoGP : Quartararo veut encore y croire©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 18 octobre 2022 à 11h05

Désormais devancé par Francesco Bagnaia au classement du championnat du monde MotoGP, Fabio Quartararo a assuré n'avoir pas tiré un trait sur le titre mondial.



Cette prise de pouvoir n'était sans doute qu'une question de temps. Au guidon d'une Ducati plus performante et totalement en confiance, avec sept podiums sur les huit derniers Grands Prix, Francesco Bagnaia s'est installé aux commandes du championnat du monde MotoGP à l'issue du Grand Prix d'Australie. A deux courses de la fin de la saison, l'Italien compte quatorze points d'avance sur Fabio Quartararo et pourrait être sacré dès ce week-end en Malaisie. En difficulté avec sa Yamaha, le Français reste sur trois résultats vierges lors des quatre dernières épreuves dont une nouvelle chute ce dimanche lors du Grand Prix d'Australie. Toutefois, « ce n'est pas fini », a-t-il affirmé dans des propos recueillis par le site spécialisé motorsport.com même s'il y a de la frustration liée à l'erreur commise à Philip Island. « C'est ch... que ça arrive comme ça, de faire une erreur à ce moment-là mais ce n'est pas fini. Il reste deux courses, a ajouté le Niçois. On a un travail à faire : essayer de gagner, et ça va être le travail le plus dur de ma carrière mais je suis prêt à me battre pour ça. »

Quartararo : « Il va falloir que je me réveille »

S'il a pu se plaindre du manque de compétitivité de sa Yamaha tout au long de la saison, Fabio Quartararo a pris sur lui son zéro pointé en Australie. Une erreur qu'il met sur le compte d'un excès d'engagement pour aller chercher le meilleur résultat possible. « J'ai fait une erreur donc je ne peux en vouloir qu'à moi-même et au bout d'un moment ça ne sert à rien que je sois effondré car il va falloir que je me réveille, a confié le champion du monde en titre. Sincèrement c'était une erreur de ma part, j'ai voulu trop pousser. » Alors que le MotoGP ira en Malaisie avant de conclure la saison à Valence, Fabio Quartararo est conscient que ces deux tracés donneront un avantage à Ducati, sans toutefois abandonner toute idée de briller et avec l'envie de prendre du plaisir. « La Malaisie est un circuit un peu compliqué par rapport aux deux lignes droites mais cette saison ce genre de circuits nous a réussi, comme à Barcelone et au Mugello, a déclaré le Français. Il n'y a donc pas de raison qu'on ne puisse pas se battre aux avant-postes là-bas. » Il faudra au moins ça pour prolonger le suspense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.