MotoGP - Quartararo : " Maintenant, passer à l'étape suivante "

MotoGP - Quartararo : " Maintenant, passer à l'étape suivante "©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 18 juillet 2020 à 21h55

Fabio Quartararo se félicitait de cette septième pole position en MotoGP. Le jeune pilote français semblait surtout impatient d'enfin décrocher sa première victoire.


A 21 ans, les pole positions, Fabio Quartararo (Petronas Yamaha) commencerait presque à les collectionner. Samedi, lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne, pour le coup d'envoi de la saison de MotoGP, le Niçois s'est tout de suite montré le plus rapide sur le circuit de Jerez, record de la piste à la clé. A l'arrivée, une septième pole pour le jeune pilote français, forcément ravi d'aussi bien débuter. « Je suis très content, je me sens bien parce que je n'ai pas perdu le mode time attack, dans lequel j'étais fort l'année dernière ! » Seul hic : si Quartararo avait déjà marqué les esprits l'année dernière en effet, il avait en revanche terminé la saison bredouille. Ce n'est pourtant pas faute de s'être souvent élancé de la première place. Alors, cette fois, sa pole, le Tricolore, grimpé sept fois sur le podium en 2019, l'échangerait volontiers contre un premier succès dans la catégorie reine. Le cinquième du dernier Championnat du Monde ne s'en est pas caché après avoir signé le meilleur temps des qualifications une nouvelle fois : rien ne sert de briller en qualifications si c'est pour ne jamais être couronné le lendemain en course.

Quartararo : « Le compteur est toujours à zéro »

« La pole position est très importante, mais pour moi ce qui compte ce sont les podiums et les victoires et en victoire je suis à zéro. Pour le moment, c'est un plaisir d'être le Français qui compte le plus de pole positions, mais je vais essayer maintenant de passer à l'étape suivante, qui sont les victoires, parce que le compteur est toujours à zéro », a assuré Quartararo, conscient que jusqu'à maintenant, il était « trop obsédé à l'idée de terminer aussi haut que possible à chaque séance, que ce soit les EL1, les EL2, les EL3..., mais jamais de la séance la plus importante, qui est la course. » Un nouvel état d'esprit que le numéro 20 rêverait de voir suivi d'effet dès ce premier rendez-vous de la saison, surtout après la démonstration de samedi. « C'est la première course avec la moto de 2020. Le potentiel est là, j'ai de bonnes sensations, le rythme n'est pas mauvais (...) Un bon départ, de bons premiers tours, et ensuite on croise les doigts pour être aussi rapide que possible. » Et surtout de terminer devant le monstre Marc Marquez (Repsol Honda). Fabio Quartararo sait que s'il laisse le sextuple champion du monde dans son rétroviseur, il ne devrait pas être bien loin de sa première victoire en MotoGP. « On a vu que Marc était très rapide et on va essayer de faire de notre mieux », prévient toutefois le Français, avant de peut-être enfin connaître son heure de gloire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.