MotoGP / Quartararo : " Le meilleur moment de ma vie "

MotoGP / Quartararo : " Le meilleur moment de ma vie "©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 19 juillet 2020 à 15h57

Vainqueur du premier Grand Prix MotoGP de sa carrière, à 21 ans, Fabio Quartararo avait bien du mal à réaliser sa performance après la course.

C'est un Fabio Quartararo aux anges qui s'est exprimé après le Grand Prix d'Espagne qu'il venait tout juste de remporter, signant ainsi sa toute première victoire dans la catégorie-reine de la moto : « Je suis heureux, c'est le meilleur moment de ma vie ! Evidemment, je ne réalise pas encore. Je suis très heureux pour mes fans, pour mon équipe. Je pense à tous les gens affectés par le covid-19, à ma famille, à mes frères, à mes parents qui me supportent », a-t-il déclaré au micro du MotoGP, en anglais.

Quartararo : "Ça avait très mal commencé"

Après le podium, le Niçois s'est présenté au micro de Canal+ et est revenu plus en longueur sur sa performance, en français cette fois : « Je n'arrive pas à réaliser, c'est vraiment dur de savoir (sic) que j'ai gagné mon premier Grand Prix ici à Jerez. Ça avait très mal commencé. Mauvais départ, mauvais premier tour. J'étais derrière les Ducati, on sait très bien que c'est très difficile de dépasser. Je suis super content d'avoir réussi à faire une grosse remontée, à faire le trou sur Maverick (Maverick) et Jack (Miller). Quand j'ai vu que Marc (Marquez) et Maverick étaient partis un petit peu, on savait qu'ils avaient un meilleur rythme que moi, mais je me suis dit que j'allais donner le maximum, je savais qu'on avait un bon rythme. Maverick a fait quelques erreurs et j'ai pris la tête. Je n'ai pas tout donné, mais j'ai vu que je faisais le trou sur Miller et lui. C'est là où je me suis dit que j'avais le rythme pour m'en aller. La piste n'était vraiment pas bien, mais comparé aux autres, j'ai réussi à avoir un bon rythme. (sur la chute et l'abandon de Marquez) On savait que Marc était plus fort que nous aujourd'hui, mais c'est la course. C'est phénoménal d'avoir ma première victoire aujourd'hui. Le dernier tour, c'était le plus stressant, mais je l'ai pris comme un amusement. Je l'ai pris secteur par secteur. Dans le dernier secteur, j'allais vraiment tout doucement, pour être vraiment très précis. C'est incroyable ! » Le jeune pilote Yamaha va désormais devoir récupérer de ses émotions, car dimanche prochain, un nouveau Grand Prix est au programme, sur le même circuit !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.