MotoGP - Quartararo : " Je ne me considère pas comme une légende "

MotoGP - Quartararo : " Je ne me considère pas comme une légende "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 03 décembre 2021 à 13h18

Invité cette semaine de Cyril Hanouna dans l'émission Touche pas à mon poste sur C8, Fabio Quartararo, fraîchement devenu premier Français champion du monde MotoGP, de surcroît à seulement 22 ans, et nouvelle star de la moto, a estimé que ce sacre ne faisait pas de lui une légende pour autant.



"Je ne me considère pas comme une légende". Devenu le premier Français de l'histoire sacré champion du monde de MotoGP, le 24 octobre dernier en Emilie-Romagne et assurément la nouvelle star de la moto, Fabio Quartararo (22 ans) refuse néanmoins de se considérer comme une légende pour autant pour le moment. Passé dans la semaine sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste sur C8 présentée par Cyril Hanouna, le jeune pilote niçois qui devrait sans surprise truster beaucoup des trophées de l'année en sport (pour ne pas dire tous) dans les prochaines semaines a avoué qu'il avait réalisé l'un de ses rêves en devenant le premier Français à monter sur la plus haute marche de la catégorie reine de la moto. En revanche, celui qui a également profité de son passage à Paris cette semaine pour donner le coup d'envoi du match de Ligue 1 entre le PSG et Nice au Parc des Princes (mercredi soir, 0-0 entre les deux équipes) sous les yeux du septuple Ballon d'Or Lionel Messi alors que son ami Neymar, blessé, était absent, estime qu'il ne peut pas encore être qualifié de "légende" au sens propre du terme. "Je ne me considère pas comme une légende encore. C'est sûr que c'est un rêve de gosse, mais il en faut plus pour être une légende, et on y travaille", a répondu Quartararo, rappelant que s'il est probablement aujourd'hui le meilleur pilote de la planète, il ne possède paradoxalement pas pour autant son permis moto.

Quartararo : "Je n'aime pas rouler sur la route"



Le petit prodige de 22 ans sacré officiellement le 24 octobre dernier - il est devenu du même coup le plus jeune champion de l'histoire de la catégorie, devant Valentino Rossi - lorsque son rival numéro 1 et seul concurrent à pouvoir encore le priver à l'époque du titre l'Italien Francesco Bagnaia avait chuté sur le circuit Misano trouve la moto sur route beaucoup trop dangereuse pour cela. "Je n'ai pas envie de le passer (le permis moto). On a envie de me le faire passer, mais je n'aime pas rouler sur la route. Pour moi, il y a trop de danger. Je suis conscient du danger qu'il y a en moto, et sur la route, c'est totalement différent. Sur les circuits, il y a énormément de sécurité. Bien sûr, on sait que si on tombe, on peut se faire vraiment mal, mais c'est complètement différent sur la route, où tu dépends des autres. Alors que sur la piste, c'est toi qui contrôles ", a expliqué le Niçois, monté sur une moto pour la première fois à quatre ans - "J'ai commencé, j'étais tout petit" - et qui s'est fait une belle frayeur cette saison lors du GP de Catalogne, en juin dernier, lorsque sa combinaison s'était ouverte en pleine course. "Quand j'étais sur la moto, je n'ai pas vu le risque, c'est vrai, mais tomber, surtout sur ce circuit, où on arrive à 340 (km/h) au premier virage, c'était..." "El Diablo" ne savait alors pas encore que trois mois et demi après, il toucherais les étoiles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.