MotoGP : Quand la moto de Vinales prend feu !

MotoGP : Quand la moto de Vinales prend feu !©Media365

Paul Rouget : publié le dimanche 23 août 2020 à 16h04

Maverick Vinales s'est fait une belle frayeur dimanche lors du Grand Prix de Styrie, où il a dû sauter de sa moto à 220km/h avant qu'elle ne s'enflamme.

 

Une scène impressionnante. Et qui a entraîné l'interruption du Grand Prix de Styrie, une semaine après l'accrochage du GP d'Autriche entre Franco Morbidelli et Johann Zarco, qui a valu une sanction à ce dernier, les récriminations de Valentino Rossi et d'autres, et, déjà, l'interruption de la course sur ce même circuit de Spielberg. Dans le 16e tour de cette cinquième levée de la saison, Maverick Vinales, apparemment victime de problèmes avec ses freins, a dû sauter de sa moto au premier virage, à plus de 220 kilomètres/heure ! Sa Yamaha a alors fini sa course dans les protections gonflables avant de s'embraser. Une image pas franchement rassurante qui a donc forcé les organisateurs à sortir le drapeau rouge. Et Vinales n'a pas pu repartir. 

Dès l'entame de la course, le pilote espagnol, parti en sixième position, a eu des soucis avec sa moto, même s'il a réussi à dépasser Andrea Dovizioso. Sauf qu'il a ensuite rétrogradé progressivement au classement de ce Grand Prix en raison de ses freins. Avant ce seizième tour donc, où il s'est fait une grosse frayeur. Et où sa machine aurait pu percuter un autre pilote. "Heureusement que je n'avais personne devant moi", a-t-il ensuite réagi, avant de se projeter sur le prochain Grand Prix. Où il espère avoir plus de réussite. Car après avoir terminé à la deuxième place, derrière Fabio Quartararo, lors des deux premières levées, il a fini 14e en République tchèque puis 10e sur ce même circuit autrichien la semaine dernière. "Nous devons oublier ce qu'il s'est passé lors des trois derniers Grands Prix et regarder devant. Tout peut encore changer. Misano (qui va accueillir les deux prochains Grands Prix, de Saint-Marin et d'Emilie-Romagne, ndlr) est une piste sur laquelle je me débrouille bien. Il faut penser positif." Il vaut mieux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.