MotoGP : La victoire et le sourire pour Zarco, la moue de Quartararo

Clément Pédron, Media365, publié le lundi 01 janvier 2024 à 20h22

Johann Zarco a conclu la meilleure saison de sa carrière en 2023 avec une victoire, sa première en Moto GP en Australie. Le Français débutera un nouveau chapitre chez LCR-Honda en 2024. Pour Quartararo, le bilan est plus nuancé.

Six ans qu'il attendait ça. À l'occasion de son 120ème Grand Prix en Moto GP, Johann Zarco est enfin monté sur la plus haute marche du podium pour inscrire la première victoire de sa carrière dans la catégorie reine. À 33 ans, le Français savait que son heure viendrait et l'histoire se souviendra qu'il l'avait même prédit en début de week-end en Australie. Même avancée d'un jour en raison des conditions climatiques, la course sur le circuit de Phillip Island a été indécise jusqu'au bout et il a fallu un dernier tour d'anthologie de la part de l'Avignonnais - meilleur dans la stratégie avec ses gommes - pour le voir s'imposer. Cette victoire, plus d'un an après la dernière d'un Français en Moto GP (Quartararo au GP d'Allemagne en juin 2022) et près de deux ans après le sacre mondial d'« El Diablo », vient récompenser l'abnégation d'un homme passé par toutes les émotions ces dernières années. On pense évidemment à sa période KTM où le double champion du monde Moto 2 (2015, 2016) errait comme une âme en peine en fond de classement.

Tout ceci est évidemment du passé maintenant. Car en 2023, Johann Zarco a réussi la meilleure saison de sa carrière avec donc six podiums (Argentine, France, Italie, Allemagne, Australie, Valence) dont trois consécutifs au printemps dernier. Au terme de la dernière de ses trois années chez Ducati-Pramac, le Français s'est classé à la cinquième place au général (comme en 2021) et a récolté 225 points soit son meilleur total depuis qu'il s'est lancé dans la catégorie reine en 2017. Johann Zarco n'évoluera plus au sein de Ducati-Pramac en 2024 puisqu'il s'est engagé pour les deux prochaines saisons avec LCR-Honda.

Quartararo met la pression sur Yamaha

Champion du monde en 2021, Fabio Quartararo a vécu en 2023 la saison la plus difficile de sa carrière selon son propre aveu. L'autre Français du plateau a terminé à la dixième place du classement général, une position indigne de son statut d'ancien vainqueur en Moto GP mais réaliste quand on connaît la puissance de sa machine. Cette année, Yamaha était loin en termes de performances et a été incapable de corriger le tir en cours de saison. Vous l'aurez compris, « El Diablo » n'a que très rarement eu l'occasion de sourire puisqu'il a signé seulement trois podiums en 2023 à chaque fois à la troisième place. Loin des standards d'il y a deux ans. Quid de son avenir donc ? À un an de la fin de son contrat, Fabio Quartararo veut voir ce que le constructeur japonais va faire pour ramener sa moto à un niveau décent. Et alors que les premiers essais pour 2024 n'ont pas semblé à la hauteur, il y a une vraie possibilité pour que l'ancien champion quitte Yamaha en fin d'exercice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.