MotoGP : L'écurie Yamaha a dû calmer les ardeurs de Lewis Hamilton

MotoGP : L'écurie Yamaha a dû calmer les ardeurs de Lewis Hamilton©Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 03 mai 2020 à 17h20

Alors qu'il a échangé sa Mercedes 2017 avec la Yamaha de Valentino Rossi en décembre dernier à Valence, Lewis Hamilton a vu les membres de l'écurie japonaise le calmer alors qu'il voulait prendre la piste le plus tôt possible.

Sextuple champion du monde de F1, Lewis Hamilton est également un passionné de moto. Après avoir participé à une séance d'essais avec l'écurie Yamaha de Superbike en 2018 à Jérez de la Frontera, le pilote britannique a pu goûter à la M1, prototype MotoGP de la firme d'Hamamatsu, à Valence en décembre dernier. Une opération mise en place par un sponsor commun qui a également vu Valentino Rossi monter dans le baquet de la W08, monoplace 2018 de l'écurie allemande. Impatient à l'idée de s'installer au guidon de la M1, le Britannique a dû être calmé par l'entourage de l'écurie Yamaha. « Lewis Hamilton est arrivé très tôt au circuit et nous avons dû le freiner parce qu'il voulait monter sur la moto à 9h00, mais il faisait froid, a confié au magazine Autosport Massimo Meregalli, directeur de l'écurie japonaise. Alors nous avons dû changer tout le programme parce que Vale est arrivé un petit peu tard et ils voulaient que Lewis soit sur la piste dès que possible, mais nous lui avons dit qu'à Valence en décembre, ce n'était pas possible avant 11h00. Après avoir perdu ces deux heures, il a essayé de rouler autant que possible. » Le résultat a été une journée marquante... mais aussi une chute pour Lewis Hamilton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.