MotoGP : Ivre, le vice-champion du monde dérape à Ibiza

MotoGP : Ivre, le vice-champion du monde dérape à Ibiza©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 06 juillet 2022 à 14h50

Après sa victoire aux Pays-Bas, Francesco Bagnaia (Ducati) a fêté ça Ibiza, mais l'Italien a été victime d'une sortie de route en voiture alors qu'il était en état d'ivresse.



C'était sa troisième victoire de la saison. Et il l'a visiblement un peu trop célébrée. Vainqueur, le 26 juin dernier, du Grand Prix des Pays-Bas à Assen devant son compatriote Marco Bezzecchi et l'Espagnol Maverick Vinales, Francesco Bagnaia est parti en vacances à Ibiza pour fêter ça, la saison de MotoGP ne reprenant pas avant le 7 août. Sauf que l'Italien a été victime d'un accident de la route dans la nuit de lundi à mardi, en voiture et sans blesser quiconque, alors qu'il affichait un taux d'alcoolémie supérieur à la limite autorisée.

"J'ai retenu la leçon"

"La nuit dernière, j'étais avec des amis à Ibiza pour une fête durant cette pause en MotoGP. En sortant de discothèque à 3h du matin, je faisais face à un rond-point quand j'ai fini avec les roues avant dans un fossé sans impliquer d'autres véhicules ou personnes, a écrit « Pecco » sur Instagram. Le test d'alcoolémie effectué par la police a révélé que mon taux d'alcoolémie était supérieur à ce qui est autorisé par la loi espagnole (0,87 mg d'alcool par litre d'air expiré, alors que la limite est de 0,25 mg, ndlr). Je suis désolé pour ce qu'il s'est passé. Je suis pratiquement un non-buveur, et c'était une grave négligence qui n'aurait pas dû arriver. Je m'excuse auprès de tout le monde et je peux vous assurer que j'ai retenu la leçon. Il ne faut jamais prendre le volant après avoir bu de l'alcool."


Vice-champion du monde la saison dernière derrière Fabio Quartararo, le pilote Ducati de 25 ans occupe actuellement la quatrième place du championnat du monde MotoGP, derrière un podium composé de Quartararo, Aleix Esparagaro et Johann Zarco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.